A la une Une étude internationale classe l'Algérie parmi les pays qui...

Une étude internationale classe l’Algérie parmi les pays qui ont raté leur confinement sanitaire face au COVID-19

-

Le confinement sanitaire en Algérie a été totalement défaillant et inefficace. C’est ce que nous apprend un savant rapport international qui pointe les dangereuses déficiences de l’Algérie face au COVID-19. L’Algérie arrive à la 93e place d’un classement mondial qui compare la réponse de 200 pays face à la pandémie de coronavirus. Ce classement démontre amplement la mauvaise situation épidémiologique actuelle qui prévaut sur l’ensemble du territoire algérien notamment les wilayas les plus peuplées comme Alger, Blida, Sétif, Constantine ou Oran. 

Il s’agit d’un rapport international composé de 250 pages qui a été rendu public le 8 juin dernier ! C’est classement mondial établi par le Deep Knowledge Group, qui évalue le niveau de sûreté face à la Covid-19.  Les six facteurs pris en compte dans l’étude sont: la qualité de la surveillance et de la détection, l’efficacité des mesures de quarantaine, l’efficacité des gouvernements, ainsi que le niveau de préparation du système de santé et la capacité à réagir aux situations d’urgence. Au total, l’analyse comprend 130 paramètres qualitatifs et quantitatifs.

Le rapport de 250 pages s’appuie sur 500 sources de données, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Université Johns Hopkins, Worldometers et les centres pour la prévention des maladies (CDC) des États-Unis.

Le Deep Knowledge Group est un consortium d’entreprises et d’organisations à but non lucratif appartenant à Deep Knowledge Ventures, une société d’investissement fondée en 2014 à Hong Kong. Il continuera à mettre à jour les classements. Les régions les plus à risque actuellement, selon le rapport, sont l’Afrique subsaharienne et l’Amérique du Sud, ainsi que certains pays du Moyen-Orient et de l’Asie-Pacifique.

Le premier constat qui s’impose concerne l’Algérie est l’échec presque total des mesures de la quarantaine et du confinement. En effet, l’Algérie a été très mal noté concernant l’efficacité de ses mesures de confinement et de quarantaine sanitaire. Dans cette catégorie du classement mondial, l’Algérie récolte à peine 37 points. Le Maroc, notre voisin qui est classé au 92e rang dans ce classement international, fait beaucoup mieux en matière de confinement et quarantaine sanitaire puisqu’il récolte 47 points dans cette catégorie. L’Albanie, pays des Balkans, récolte lui aussi 44 points dans cette même catégorie. Le Sri Lanka 43 points et le Bangladesh 46 points.

De nombreux pays ont réussi davantage leur confinement sanitaire que l’Algérie. La petite Moldavie en Europe de l’est, un pays aux moyens très modestes, a été mieux noté que l’Algérie en matière de confinement sanitaire puisqu’il a récolté une note supérieure à 38 points dans cette catégorie. Le Liban, malgré sa faillite financière et ses problèmes politiques internes, est mieux classé que l’Algérie concernant le confinement et la quarantaine sanitaire puisqu’il récolte 42 points dans cette catégorie. La Bosnie, 48 points, l’Iran, 42 points, ou l’Equateur 47 points dépassent également de loin l’Algérie.

Rares sont en vérité les pays qui ont autant bâclé et mal-géré leur confinement sanitaire comme l’Algérie. Notre pays fait à peine mieux que la Jordanie qui n’a récolté que 33 points dans cette catégorie ou l’Arménie avec 34 points ainsi que la Mongolie qui totalise 35 points dans cette catégorie.

Ces données démontrent enfin que l’épidémie du COVID-19 ne s’est pas du tout ralentie en Algérie faute d’un véritable et sérieux confinement sanitaire. C’est ce qui explique pourquoi notre pays est aujourd’hui classé parmi les pays les moins surs au monde face au COVID-19.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Exclusif – La raffinerie italienne que les algériens auraient dû acheter !

La Sicile, plate-forme pétrolière géopolitique par excellence, abrite dans ses terres orientales, à côté des villes portuaires de Milazzo, Augusta,...

Augusta, fuel frelaté au Liban, PETROGEL : Sonatrach embourbé dans les gros scandales depuis février 2020

La situation est totalement alarmante. Le seul poumon économique du pays, à savoir la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach,...

Exclusif. Affaire PETROGEL : la brigade de Bab Jedid tente de protéger le PDG de Sonatrach

Scandaleux dérapage à la brigade de recherches de Bab Jedid de la gendarmerie nationale. Les enquêteurs de cette brigade...

Enorme confusion médiatique autour de Sonatrach et l’affaire du fuel frelaté au Liban

Les médias libanais et la justice libanaise sont en train d'entretenir une énorme confusion autour de l'affaire du fuel...

Rebondissement à Biskra : Farès Cherfeddine Choukri porté disparu !

Incroyable rebondissement à Biskra ce mardi matin. Le sociologue et universitaire Farès Cherfeddine Choukri arrêté et placé en garde-à-vue...

La police de Biskra ne voulait pas arrêter Farès Cherfeddine, mais l”Ordre vient d’en haut”

Ce n'est pas la police de Biskra qui est à l'origine de l'arrestation du sociologue et enseignant universitaire originaire...

Les plus lus

Exclusif – La raffinerie italienne que les algériens auraient dû acheter !

La Sicile, plate-forme pétrolière géopolitique par excellence, abrite dans ses...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you