A la une Un professeur algérien éclate de colère : "l'administration nous...

Un professeur algérien éclate de colère : “l’administration nous demande de réduire la consommation de l’oxygène médical”

-

C’est un véritable pavé dans la mare que vient de jeter le professeur professeur LOUNISSI ALI, chef de service de médecine interne au CHU de Tlemcen. “L’administration nous demande de réduire l’utilisation et la consommation de l’oxygène médical. C’est impossible ! On ne peut pas priver un patient de l’oxygène. L’administration doit absolument nous fournir des bouteilles d’oxygène médical. Cette situation est anormale”, a-t-il lâché au micro de la radio Chaîne III. 

“Je lance un appel aux algériens : le médecin a une obligation de résultats. Il n’a pas une obligation de moyens. Ce n’est pas à lui de fournir les bouteilles d’oxygène médical aux patients. C’est à l’administration de nous fournir des moyens pour sauver les patients souffrant de détresse respiratoire”, a expliqué encore cet éminent professeur de l’hôpital de Tlemcen, le Centre Hospitalo-Universitaire Dr Tidjani Damerdji.

La situation dans cet hôpital est catastrophique et rien durant ces dernières 24 heures, 21 personnes sont décédées au niveau des services de réanimation et de médecine interne. Le professeur Lounissi Ali a confié à la radio Chaîne III que la situation commence à devenir intenable. “Nous sommes saturés et fatigués. Nous manquons cruellement de moyens. L’oxygène médical bien-sûr, mais il nous faut aussi en urgence des anticoagulants et des corticoïdes”, explique en toute franchise le professeur Lounissi Al qui dénonce vigoureusement au passage l’insécurité au sein de l’hôpital CHU Tlemcen où plusieurs médecins ont été victimes d’agressions perpétrées par des patients ou leurs proches exaspérés par les conditions déplorables dans lesquelles ils sont soignés.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après l’Union Européenne, la Suisse ferme ses frontières aux Algériens

Nouveau coup dur pour l'Algérie. Les autorités suisses viennent de fermer les frontières de la Suisse aux voyageurs algériens....

Confidentiel. Aroua Abdelmalek, le gendre de Gaid Salah, quitte son poste à Paris pour rentrer en Algérie

Aroua Abdelmalek, le gendre du défunt Chef d'Etat-Major de l'armée algérienne Ahmed Gaid Salah, a quitté son poste au...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par...

Après les graves révélations de Hamel, la justice algérienne n’a pas bougé le petit doigt !

L'ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a fait de graves révélations sur un large réseau mafieux de trafic...

L’ombre du clan de Houda Feraoun plane sur la crise des liquidités en Algérie

Houda-Imane Faraoun a quitté officiellement le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication...

Confidentiel. Les manoeuvres indélicates de Belhimer contre son collègue Ferhat Ait Ali

"La nouvelle Algérie" n'est en aucun cas différente  de l'ancienne Algérie. Et pour cause, les luttes de clans sont...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you