Tenue ou report des élections présidentielles ? Ce que...
Array

Tenue ou report des élections présidentielles ? Ce que pourrait décider Bouteflika d’ici la fin de semaine…

-

Le suspense a assez duré ! Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, tranchera définitivement sur la question de la tenue des élections présidentielles d’ici la fin de cette semaine en cours. Plusieurs de nos sources ont confirmé la teneur des propos de Louisa Hanoune, la présidente du Parti des Travailleurs (PT). 

D’après nos sources, des annonces importantes sont effectivement attendues d’ici jeudi prochain. Il est question d’un message que le président Bouteflika adressera à tous les Algériens pour leur donner une feuille de route définitive. Cependant, aucun source sûre n’a pu nous confirmer si la Présidence va annoncer officiellement la date de la tenue des élections présidentielles prévues en avril 2019.

Pour l’heure, personne ne détient encore les informations les plus sûres concernant les dessous de l’agenda politique qui sera tracé par la Présidence de la République. Néanmoins, la plupart des sources les plus proches du sérail avancent l’hypothèse d’une convocation du corps électoral qui sera officiellement annoncée dans un communiqué par Abdelaziz Bouteflika.

Selon ces sources, la thèse du report des élections présidentielles est en train de s’effriter au regard de la complexité de sa concrétisation. Pis encore, le report du scrutin présidentiel engagerait des enjeux politiques qui risquent de porter préjudice à la stabilité du pays. La Présidence aurait-elle donc privilégié le maintien des élections en avril 2019 ? C’est fort probable, expliquent nos sources. Mais là encore, tout peut changer à la dernière minute.

Pourquoi ? Pour la simple raison que le courant favorable à un report des élections demeure toujours fort au sein de certaines institutions de l’Etat. Les partisans du report estiment  toujours qu’un prolongement de l’actuel mandat présidentiel conviendrait beaucoup mieux à la situation politique actuelle du pays. Leur principal argument : prendre le temps nécessaire pour organiser une transition politique en douceur.

Des courants politiques influents ont adhéré à cette vision à l’image d’Amar Ghoul et Abderrazek Makri. Mais pour concrétiser le report, il faut procéder à des démarches juridiques et politiques très complexes. Cela signifie qu’il faut procéder à une révision de la constitution bien avant le 17 janvier, la date butoir pour le début réglementaire de la campagne électorale. Et cette révision constitutionnelle ne saurait se faire sans l’organisation d’un grand événement politique, une sorte de conférence de nationale, pour obtenir l’appui des plus grosses et influentes formations politiques.

Sans cet appui, il sera difficile, pour ne pas dire impossible, de procéder à cette révision constitutionnelle au niveau des deux chambres du parlement algérien dans le but de prolonger l’actuel mandat présidentiel. Et tout ce travail nécessite du temps, beaucoup de temps et de la concertation. Or, en cette fin d’année 2018, le temps apparaît comme un luxe que les décideurs algériens ne peuvent plus se payer.

C’est pour toutes ces raisons que la convocation du corps électorale paraît comme l’option la plus fiable pour la Présidence de la République. Le tant attendu message d’Abdelaziz Bouteflika nous en dira plus sur ce qui attend les Algériens en 2019.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Confidentiel. Une commission nationale de dialogue avec le Hirak : la prochaine mesure de Tebboune et du pouvoir algérien

Une commission nationale de dialogue avec le Hirak, c'est la première solution que le pouvoir algérien veut mettre en...

L’Union Européenne emboite le pas à Macron et prend seulement “acte” de l’élection de Tebboune sans lui adresser des félicitations

L'Union Européenne s'est contentée de prendre "acte" de l'élection d'Abdelmadjid Tebboune sans, pour autant, le féliciter pour sa victoire...

Exclusif. Soutien de certains généraux à Azzedine Mihoubi : Gaid Salah réprimande sévèrement les généraux-majors Bouazza et Mohamed Kaidi

Une importante réunion a été organisée ce samedi matin au ministère de la Défense Nationale dans le bureau du...

Analyse – Ces Chiffres qui Desservent l’Election de Tebboune à la Tête de l’Etat. !

L’Autorité Nationale Indépendante des Elections (ANIE), par la voix de son Président Mohamed Chorfi, a déclaré qu’Abdelmadjid Tebboune a...

Tebboune refuse de répondre à Macron et promet au Hirak “le changement” et le “dialogue”

Abdelmadjid Tebboune s'est enfin prononcé à la suite de sa victoire annoncée aux élections présidentielles du 12 décembre 2019....

Bientôt des mesures d’apaisement ? Les dessous de la stratégie de Tebboune face à une rue qui ne le reconnaît pas

Beaucoup de pain sur la planche. Et la métaphore est loin d'être suffisante pour décrire avec fidélité la réalité...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you