A la une Taleb Ibrahimi et Hamrouche ont insisté sur la libération...

Taleb Ibrahimi et Hamrouche ont insisté sur la libération des détenus politiques et critiquent l’actuel gouvernement

-

Lors de leurs entrevues avec le Président Abdelmadjid Tebboune, Mouloud Hamrouche et Ahmed Taleb Ibhraimi, les deux personnalités nationales réputées pour leurs critiques véhémentes à l’égard de l’actuel pouvoir algérien, ont beaucoup insisté sur la libération de tous les détenus politiques qui croupissent encore dans les cellules des prisons algériennes, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. 

Contrairement à ce que laissent croire les autres médias algériens proches du pouvoir, les rencontres de Tebboune avec Hamrouche et Taleb Ibrahimi n’ont pas été de simples prises de contact pour amorcer des pourparlers dont l’objectif est d’obtenir un soutien politique à Tebboune. Hamrouche, reçu le premier hier lundi matin au Palais présidentiel d’El-Mouradia, a concentré ses échanges avec Tebboune sur la nécessité urgente de procéder à la libération de tous les détenus politiques comme préalable pour amorcer le dialogue avec le Hirak.

En sa qualité d’ex-chef de gouvernement, Mouloud Harmouche a mis en garde Tebboune contre les dangers de “l’exclusion” d’une quelconque frange de la société dans ce processus de dialogue que le nouveau Président veut mettre en place. L’après-midi, lors de son déplacement au domicile de Taleb Ibrahimi, Tebboune a été également interpellé sur la question des détenus politiques et d’opinion qui sont toujours maintenus en détention. Taleb Ibrahimi a appelé Tebboune à corriger cette injustice dans les plus brefs délais estimant qu’aucun retour à la stabilité ne peut se réaliser dans le pays tant que ce problème des détenus d’opinion n’a pas été définitivement résolu.

Signalons enfin que les deux hommes, à savoir Hamrouche et Taleb Ibrahimi, ont formulé des critiques à l’égard de ce nouveau gouvernement mis en place par Tebboune. Un gouvernement qui pêche par plusieurs incohérences. Tebboune a pris note de ces remarques tout en promettant des rectificatifs et de nouvelles orientations dans les semaines à venir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après l’Union Européenne, la Suisse ferme ses frontières aux Algériens

Nouveau coup dur pour l'Algérie. Les autorités suisses viennent de fermer les frontières de la Suisse aux voyageurs algériens....

Confidentiel. Aroua Abdelmalek, le gendre de Gaid Salah, quitte son poste à Paris pour rentrer en Algérie

Aroua Abdelmalek, le gendre du défunt Chef d'Etat-Major de l'armée algérienne Ahmed Gaid Salah, a quitté son poste au...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par...

Après les graves révélations de Hamel, la justice algérienne n’a pas bougé le petit doigt !

L'ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a fait de graves révélations sur un large réseau mafieux de trafic...

L’ombre du clan de Houda Feraoun plane sur la crise des liquidités en Algérie

Houda-Imane Faraoun a quitté officiellement le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication...

Confidentiel. Les manoeuvres indélicates de Belhimer contre son collègue Ferhat Ait Ali

"La nouvelle Algérie" n'est en aucun cas différente  de l'ancienne Algérie. Et pour cause, les luttes de clans sont...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you