La suppression des langues étrangères au BAC est-elle sérieuse ?
Array

La suppression des langues étrangères au BAC est-elle sérieuse ?

-

Une nouvelle fois, le ministère de l’Education nationale envisage de reprendre le débat sur la réforme du baccalauréat. Avant même que les décisions ne soient rendues publiques, les syndicats du secteur dénoncent déjà l’immixtion de l’idéologie dans les projections de réforme. Ainsi, selon des représentants syndicaux, le gouvernement envisage d’alléger les épreuves de certaines spécialités. Ainsi, les langues étrangères pourront ne plus figurer dans les épreuves du baccalauréat scientifique à l’avenir.

Selon des sources du ministère de l’Education nationale, les autorités visent ainsi à réduire la durée de l’examen du baccalauréat. Une idée qui peut « être généreuse », selon des syndicalistes. Sauf que cela ne semble concerner que les langues étrangères et tamazight. Mais l’arabe et l’éducation islamique semblent être exclus du lot. L’argument idéologique est donc plus fort que le souci du timing.

Mais pour l’instant, aucune autorité n’a évoqué cette option. La ministre de l’Education nationale a indiqué, récemment, la relance du débat sur la réforme du baccalauréat. Mais cela n’interviendra pas avant la rentrée scolaire prochaine, avait-elle indiqué.

Comme pour tous les autres points liés à l’éducation, le débat sur la réforme du baccalauréat risque d’être très dur. C’est un des secteurs où les batailles idéologiques sont les plus impitoyables. Les islamistes ont toujours défendu leurs visions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Correctif. Le pharmacien de Mostaganem n’était pas en confinement depuis son retour d’Alicante en Espagne

Algérie Part a appris de nouvelles informations sur le cas du pharmacien Belkacem Kaddour Bencherif et tient également à...

Panique à Mostaganem : un pharmacien mort de l’infection au COVI-19 soupçonné d’avoir contaminé de nombreuses personnes

Ce samedi 28 mars, le ministère de la Santé algérien a déclaré qu’un jeune homme de 45 ans de...

Karim Tabbou, Khaled Drareni et les autres détenus d’opinion : des organisations françaises et algériennes interpellent l’ambassadeur d’Algérie à Paris

À Monsieur Salah LEBDIOUI, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire en France,50, rue de Lisbonne 75008 Paris [email protected]

Algérie : la pandémie du coronavirus commence à faire des victimes au sein des familles des premiers cas confirmés

En Algérie, la pandémie du nouveau coronavirus COVID-19 commence à faire des dégâts au sein des familles des premiers...

Document. Grave négligence du ministère de la Santé algérien : aucune limitation aux enterrements des morts de la pandémie du coronavirus

Encore une autre négligence du ministère de la Santé en Algérie. Ce département ministériel qui est censé veiller sur...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you