A la une Ou Sont Passés Les Biens Immobiliers de Sonatrach à...

Ou Sont Passés Les Biens Immobiliers de Sonatrach à l’Etranger ?

-

La société d’Etat Sonatrach contribue au moins à 30% du Produit Intérieur Brut (PIB)algérien tout comme elle possède d’importantes parts de marché dans la livraison de gaz naturel en Europe.

Le 12 Juillet 2020, le président Abdelmadjid Tebboune avait ordonné un profond audit pour cette entreprise responsable de 98% des rentrées de devises du Pays, à l’issue du Conseil des ministres qu’il avait présidé à Alger, exigeant une évaluation du patrimoine de la Sonatrach, ainsi que la réduction du nombre de ses représentations à l’étranger.

Cette action va certainement révéler les pratiques qui entourent la gestion opaque de cette entreprise stratégique, que beaucoup d’algériens savent être un refuge pour de nombreuses personnes issues de la nomenklatura, telles les deux nièces du Président déchu Abdelaziz Bouteflika, qui ont eu des postes à l’étrangers, ou l’actuel fils du Chef du cabinet du Président de la République, le fils de l’actuel Premier Ministre ainsi que les protégés de l’ancien système, Hamani, Fodil Cherif (2 frères et une sœur), une parente de Raouraoua, ou Djiar (ex ministre des sports)…

Mais peu d’algériens connaissent l’immense patrimoine immobilier des entités de Sonatrach qui se trouvent à l’étranger, ni les règles de nominations de leurs responsables qui restent à ce jour contrôlées par la Présidence et le Ministère de la Défense…

Ces informations ne sont jamais divulguées à l’opinion publique et les biens immobiliers à l’étranger ne figurent même pas dans le bilan de Sonatrach, restant inscrits au niveau des bilans du holding Sonatrach International Holding Corporation (SIHC), qui détient un portefeuille de 34 filiales et participations, dont la société Sonatrach Petroleum Corporation (SPC), filiale 100 % offshore de Sonatrach, elle-même propriétaire d’une demi-douzaine d’autres sociétés.

Au 31 décembre 2018, la Holding SIHC a dégagé un résultat net de 364 millions de dollars alors qu’il était de 234 millions en 2017.

SPC, dont le capital social de départ était de 15 millions de dollars américains avant de passer à 20 Millions de dollars, a été fondée en Mai 1989 et a pour siège social les îles Vierges britanniques. Elle dispose de deux bureaux : un à Alger et le second à Londres au Royaume Uni, qui a pour principale activité le négoce de tous les hydrocarbures, liquides et gaz et le transport maritime.

               

Au 31 décembre 2018, SPC a réalisé un Chiffre d’Affaires de Milliards de 2,03 Milliards de dollars alors qu’il était de 2,01 Milliards de Dollars en 2017.

     

A la tête de SPC respectivement depuis le 16 Octobre 2017 et le 1er Février 2018, le Directeur Général Mohammed Rafik Demmak, et le Directeur Général des Finances de l‘Administration Mr Lahcène Kennouche, ont vu la filiale anglaise de Sonatrach réaliser un chiffre d’affaire de plus de 3 Milliards de dollars, dégageant un peu plus de 50 Millions de dollars de résultats nets au 31/12/2019.

Lahcène Kennouche – DG Finance et Administration de SPC Londres.

Il faut savoir que les comptes de SPC domicilié aux Iles Vierges échappent de fait au contrôle de l’Etat puisqu’ils n’ont jamais été audités par la maison mère ou par l’Inspection Générale des Finances, l’essentiel des transactions a lieu en toute opacité dans le paradis fiscal britannique.

Les comptes de SPC Londres sont audités par des cabinets étrangers qui ne contrôlent que la régularité des écritures, comme le paiement des salaires du personnel et le haut management, les dépenses commerciales courantes…, ne certifiant ainsi que la cohérence des états financiers par rapport aux règles et lois du Pays hôte, sans aucun droit de regard sur les décisions stratégiques de la Direction en matière de ventes ou d’acquisitions immobilières par exemple.

Une gestion si secrète que la presse algérienne avait un temps laissé entendre que SPC BVI vendait clandestinement le pétrole algérien sur le marché noir avant que la justice algérienne ne réagisse.

En 2013, six personnes avaient été inculpées et placées sous mandat de dépôt par un juge d’instruction, dont Chawki Rahal, ancien directeur général de SPC Londres et vice-président de Sonatrach chargé de la commercialisation, qui avait reçu la somme de 8 millions de dollars sur ses comptes sans pouvoir en justifier l’origine. Mohamed Bayou a également été inculpée dans cette scandaleuse affaire ou Lynda Cherouati ou Abdelmadjid Attar, l’actuel Ministre de l’Energie et ancien PDG de Sonatrach entre 1997 et 2000, qui avait été auditionné, inculpé et placé sous contrôle judiciaire, pour une affaire liée plutôt à son activité en tant que patron d’un bureau conseil privé agissant dans le domaine énergétique.

Notons par ailleurs qu’en février 2013, les autorités britanniques avaient procédé à un important redressement des comptes de Sonatrach Petroleum Corporation (SPC BVI) via sa filiale située à Londres.

Londres avait alors accusé le responsable du bureau de SPC basé à Londres, Ali Benbouzid, nommé par l’ancien ministre de l’énergie Chakib Khellil, de pratiques douteuses ayant mené à la dissimulation de plusieurs centaines de millions de dollars durant au moins cinq exercices ! Rien que ça…

Et si ces montants ont pu être dissimulés au fisc anglais, il va de soi qu’ils n’ont pu être consolidés dans les rapports financiers de la maison mère Sonatrach en Algérie !

Aussi, un redressement fiscal pour l’exercice 2008 avait été ordonné pour près de 45 millions de dollars par les autorités fiscales britanniques, avant de décider d’étendre la procédure aux années 2009, 2010, 2011 et 2012, suite à des soupçons de pratiques douteuses qui auraient été opérées par des dirigeants de la filiale anglaise de Sonatrach, dont Omar Maaliou qui avait été nommé par l’ancien PDG Noureddine Cherouati entre le 16 Juin 2011 et le 5 Novembre 2015, date de sa fin de fonction suite à la campagne de limogeage menée en Algérie et à l’étranger contre l’héritage de Chakib Khellil.

Nous avons pu, durant notre enquête consulter les états financiers, les bilans et les comptes sociaux des 10 dernières années de SPC et de SIHC et les avons soumis à lecture, analyse et observations de spécialistes des questions financières dans le secteur pétrolier.

         

Selon les informations recueillies, 368 biens immobiliers auraient été acquis durant ces 10 dernières années par la filiale britannique de Sonatrach pour un montant global de 147 Millions de dollars. 136 de ces biens sont restés dans le bilan de 2019 avec le même montant brut de 147 millions $.

Cela signifie que 232 biens sont sortis du bilan, en donation ou en réforme, après accord du conseil d’administration de la société SPC Londres et SIHC. Ces 232 biens auraient donc indiscutablement changé de propriétaires gratuitement à 0 dollar !

Ces biens immobiliers se trouvent tous en dehors du territoire algérien, dans les pays USA, Canada, Brésil, Mexique, France, Suisse, UK, Espagne, Italie, Turquie, Allemagne, EAU, Qatar, Tunisie, Maroc.

A qui sont-ils allés ? Dans quelles conditions ?

Nous reviendrons très vite vers vous dans nos prochaines publications, pour vous en dire plus.

Y.F.Cheikh

[email protected]

1 COMMENT

  1. السلام عليكم،اضافة الى ما قيل هناك اطار تجاري يدعى منصور عياطي العقل المدير لكل الالاعيب.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

L’Algérie, troisième pays le plus intolérant au monde et 25e pays le plus autoritaire sur la planète

Le Legatum Institute, un think-thank indépendant basé à Londres et financé par le fonds international d’investissement Legatum basé à...

Justice – Condamnation de Noureddine Tounsi et Said Boudour par défaut à un an de prison !

Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi et le journaliste Said Boudour viennent d'être condamnés, aujourd'hui 24 Novembre 2020, à un...

Pourquoi le retour de Tebboune au travail au Palais Présidentiel d’El-Mouradia est inconcevable dans les semaines à venir

Contrairement à ce que veulent faire croire les assurances de la propagande médiatique du régime algérien, le Président Abdelmadjid...

La dégradation très inquiétante de l’état de santé du détenu d’opinion Nourredine Tounsi

Le bureau d'Oran de la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l'Homme (LADDH) tire la sonnette d'alarme sur...

Le 26 novembre prochain, le parlement européen lancera une résolution sur la détérioration de la situation des droits de l’homme en Algérie

Le jeudi 26 novembre prochain, la détérioration de la situation des droits de l'homme en Algérie fera officiellement l'objet...

Exclusif. Christian Lichtwardt confirme à Algérie Part que Merkel n’a jamais tenu les propos rapportés par l’APS et la Présidence algérienne

Christian Lichtwardt, chef de service au niveau de l'Office de presse et d'information du gouvernement fédéral allemand, a confirmé...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you