A la une Nourredine Morcli a occupé des fonctions ministérielles alors qu'il...

Nourredine Morcli a occupé des fonctions ministérielles alors qu’il avait la nationalité américaine

-

En Algérie, Samir Chaabna continue de faire l’objet d’une polémique déchaînée en raison de sa double-nationalité et de son refus d’abandonner la nationalité française au profit de son poste au sein du gouvernement. Mais cet acharnement contre Samir Chaabna cache en réalité une vérité amère que les Algériens semblent ignorer : de nombreux dirigeants algériens et personnalités nationales ont une deuxième nationalité et ne le disent pas ouvertement ou ne l’assument pas publiquement. 

Certains de ces personnalités titulaires d’une deuxième nationalité ont même occupé des fonctions ministérielles à l’image de Noureddine Morceli, le célèbre athlète algérien et ancien champion olympique est avait été nommé  le 2 janvier 2020 secrétaire d’Etat chargé du sport d’élite. Les autorités algériennes lui ont confié ce portefeuille ministériel alors que Nourreddine Morceli est titulaire de la… nationalité américaine ! Le champion olympique est effectivement titulaire de la nationalité américaine depuis la fin des années 90. Grâce à ses succès olympiques et ses réussites éclatantes lors des différents tournois mondiaux, champion du monde en salle en mars 1991, avant de confirmer ce titre en plein air à Tokyo devant Kenyan Kirochi, élu athlète de l’année en 1994, Nourredine Morceli a pu obtenir la nationalité américaine, a-t-on pu confirmer auprès de plusieurs sources de son entourage.

Champion olympique lors des Jeux olympiques de 1996, à Atlanta, Nourredine Morceli a pu obtenir cette nationalité américaine pour pouvoir continuer ses entraînements sportifs de haut niveau alors que l’Algérie était encore en proie aux violences de la guerre civile. Il faut savoir également que les autorités américaines connaissaient parfaitement Nourredine Morceli puisque ce dernier avait bénéficié d’une bourse d’études en éducation physique au Riverside College, en Californie dés 1989. Il avait à peine 19 ans.

Naturellement, comme dans le cas de Samir Chaabna, le pouvoir algérien est parfaitement au cours de la deuxième nationalité de Nourredine Morceli. Mais cela n’a pas empêché sa nomination au sein du gouvernement d’Abdelaziz Djerad le 2 janvier 2020. Aucune polémique n’avait éclaté à l’époque parce que l’opinion publique méconnait cette partie intime de la vie de Morceli.

Mais le pouvoir algérien la connaissait. D’ailleurs, selon plusieurs sources concordantes, Morceli aurait été écarté du gouvernement le 23 juin dernier en raison de cette deuxième nationalité qui aurait mis dans la gêne des dirigeants du Palais Présidentiel d’El-Mouradia. Pour faire taire le scandale, des rumeurs ont été propagées pour envoyer Morceli à la course pour la succession de Mustapha Berraf à la tête du Comité Olympique Algérien (COA). Une version des faits qui n’a pas convaincu grand monde au sein du milieu sportif algérien. Personne n’est dupe à ce niveau-là.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

DOCUMENTS EXCLUSIFS – Des Millions de Dollars de Commissions Détournés Par des Militaires Algériens !

Pierre DEMERS est un ingénieur canadien qui a travaillé de nombreuses années en Algérie entre les années 90 et...

Le choix dangereux du régime algérien : la dévaluation du dinar pour récupérer plus de 7 milliards d’euros et combler le déficit

Le régime algérien a fait un choix économique très controversé et risqué. Pour ne pas dire dangereux. Ce choix...

COVID-19. Les 11 wilayas les plus “contaminées” en Algérie

En Algérie, au moins 11 wilayas souffrent particulièrement beaucoup d'un important taux de contagion de l'épidémie de la COVID-19....

Documents exclusifs. Algérie Part prouve les mécanismes de l’évasion fiscale ayant fait la fortune de l’oligarque Abdelmalek Sahraoui

Algérie Part a obtenu de nouveaux documents exclusifs au cours de ses investigations qui démontrent l'ampleur machiavélique des mécanismes...

Pourquoi l’Algérie fait partie des 52 pays qui souffrent le plus de la mauvaise gouvernance dans le monde

Le Legatum Institute, un think-thank indépendant basé à Londres et financé par le fonds international d’investissement Legatum basé à...

L’Algérie, troisième pays le plus intolérant au monde et 25e pays le plus autoritaire sur la planète

Le Legatum Institute, un think-thank indépendant basé à Londres et financé par le fonds international d’investissement Legatum basé à...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you