A la une Les ouvriers de NAFTAL ont réussi à repousser les...

Les ouvriers de NAFTAL ont réussi à repousser les camions du privé PETROGEL pour préserver les intérêts de leur entreprise

-

Les camions de l’opérateur privé PETROGEL qui appartient à un milliardaire ami et proche du PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, ont été bel et bien repoussés par les ouvriers de NAFTAL en colère ce mardi matin au dépôt des carburants de la société nationale de distribution des produits pétroliers de la ville de Batna, à l’est du pays, comme le montrent les photos obtenus par Algérie Part. 

Les employés de NAFTAL ont refusé à ces camions de droit d’accéder à leur dépôt carburants pour les empêcher de se ravitailler. Les camions de l’opérateur privé PETROGEL ont été contraints de rebrousser chemin. Cette action de protestation pacifique a été déclenchée par les salariés de NAFTAL pour bloquer l’approvisionnement en carburants aux camions envoyés au niveau du dépôt des carburants de NAFTAL à Batna par l’opérateur privé PETROGEL appartenant à un milliardaire privé et l’ami du PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar. 

Les travailleurs de NAFTAL ont empêché les camions-citernes de l’opérateur privé PETROGEL d’entrer au dépôt de NAFTAL pour s’approvisionner en carburants comme il avait été décidé le 17 juin dernier par une note édictée par la direction générale de NAFTAL à la suite de la controversée visite discrète du PDG de Sonatrach, Toufk Hakkar, le 16 juin dernier au siège social de NAFTAL situé à Chéraga dans les environs de la capitale Alger.

Les travailleurs de NAFTAL à Batna ont refusé de tolérer l’octroi de ces privilèges illicites  à un opérateur privé et concurrent direct de NAFTAL. Ils ont protesté tout bonnement contre le bradage des intérêts commerciaux de leur entreprise publique, leur unique gagne-pain.

Comme il a été expliqué dans une précédente enquête publiée récemment par Algérie Part, l’opérateur privé PETROGEL, basé à Batna, fait partie des 10 opérateurs agréés par les autorités algériennes pour intervenir dans la distribution de gros des carburants sur le marché national. Il est donc le concurrent de l’opérateur public NAFTAL, filiale du groupe Sonatrach, qui est chargé de la commercialisation et distribution des carburants par la société nationale des hydrocarbures.
En dépit, de cela NAFTAL a été instruite par le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, de secourir ce concurrent privé embourbé dans certaines difficultés financières en raison de son expansion très rapide et incontrôlée, à savoir PETROGEL, en lui débloquant l’approvisionnement en carburants de plusieurs de ses stations-services basées dans plusieurs wilayas de l’est du pays.

Les revenus de cet distributeur en gros des carburants dépassent l’équivalent de 32 millions de dollars par an. Algérie Part a publié récemment plusieurs révélations concernant les pratiques opaques et les relations troublantes du propriétaire de PETROGEL. Le PDG de Sonatrach avait voulu faciliter l’enrichissement de son ami et propriétaire du groupe PETROGEL au détriment des intérêts financiers et commerciaux de l’entreprise publique NAFTAL, filiale de Sonatrach. C’est un scandale sans précédent. Heureusement que les employés de NAFTAL ont refusé de participer à cette combine mafieuse qui porte préjudice à leur entreprise publique qui les emploie et les paie chaque fin de mois.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Exclusif – La raffinerie italienne que les algériens auraient dû acheter !

La Sicile, plate-forme pétrolière géopolitique par excellence, abrite dans ses terres orientales, à côté des villes portuaires de Milazzo, Augusta,...

Augusta, fuel frelaté au Liban, PETROGEL : Sonatrach embourbé dans les gros scandales depuis février 2020

La situation est totalement alarmante. Le seul poumon économique du pays, à savoir la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach,...

Exclusif. Affaire PETROGEL : la brigade de Bab Jedid tente de protéger le PDG de Sonatrach

Scandaleux dérapage à la brigade de recherches de Bab Jedid de la gendarmerie nationale. Les enquêteurs de cette brigade...

Enorme confusion médiatique autour de Sonatrach et l’affaire du fuel frelaté au Liban

Les médias libanais et la justice libanaise sont en train d'entretenir une énorme confusion autour de l'affaire du fuel...

Rebondissement à Biskra : Farès Cherfeddine Choukri porté disparu !

Incroyable rebondissement à Biskra ce mardi matin. Le sociologue et universitaire Farès Cherfeddine Choukri arrêté et placé en garde-à-vue...

La police de Biskra ne voulait pas arrêter Farès Cherfeddine, mais l”Ordre vient d’en haut”

Ce n'est pas la police de Biskra qui est à l'origine de l'arrestation du sociologue et enseignant universitaire originaire...

Les plus lus

Exclusif – La raffinerie italienne que les algériens auraient dû acheter !

La Sicile, plate-forme pétrolière géopolitique par excellence, abrite dans ses...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you