Législatives/ Cherche légitimité désespérément
Array

Législatives/ Cherche légitimité désespérément

-

23 millions d’Algériens sont appelés à participer, ce jeudi, à l’élection législative. Un scrutin qui semble plus intéresser le pouvoir que la population.

Depuis quelques semaines, le pouvoir a en effet mobilisé tous les moyens à sa disposition pour réaliser un taux de participation élevé. Les autorités ne veulent en aucun cas rater cette occasion qui, en réalité, prépare les autres échéances à venir. A commencer par l’élection présidentielle de 2019.

Mais avant d’arriver là, les autorités veulent à tout prix avoir une assemblée « légitime ». Une légitimité avec une utilité double: conforter l’assise institutionnelle et se doter d’un «fusible» à sauter dès le premier mouvement de rue.

L’année 2018 sera en effet charnière. La loi de finances de l’année prochaine comportera, vraisemblablement, des dispositions qui vont aggraver la situation sociale des populations. De nouvelles taxes seront votées, des restrictions budgétaires seront adoptées. Des mesures qui pourront provoquer l’impatience des populations. Mais pour faire avaler la couleuvre, les autorités ont besoin d’endosser une telle politique à un parlement «légitime». Une option qui permettra au pouvoir de renvoyer la population devant ses choix en cas où elle viendrait à contester une quelconque décision.

Cette «recherche» effrénée de «légitimité» est également expliquée par l’absence prolongée du chef de l’Etat. Une absence qui ne pourra être oubliée que par un parlement plus au moins bien élu. Les Algériens iront-ils massivement voter ? Peu probable.

Essaïd Wakli

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Correctif. Le pharmacien de Mostaganem n’était pas en confinement depuis son retour d’Alicante en Espagne

Algérie Part a appris de nouvelles informations sur le cas du pharmacien Belkacem Kaddour Bencherif et tient également à...

Panique à Mostaganem : un pharmacien mort de l’infection au COVI-19 soupçonné d’avoir contaminé de nombreuses personnes

Ce samedi 28 mars, le ministère de la Santé algérien a déclaré qu’un jeune homme de 45 ans de...

Karim Tabbou, Khaled Drareni et les autres détenus d’opinion : des organisations françaises et algériennes interpellent l’ambassadeur d’Algérie à Paris

À Monsieur Salah LEBDIOUI, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire en France,50, rue de Lisbonne 75008 Paris [email protected]

Algérie : la pandémie du coronavirus commence à faire des victimes au sein des familles des premiers cas confirmés

En Algérie, la pandémie du nouveau coronavirus COVID-19 commence à faire des dégâts au sein des familles des premiers...

Document. Grave négligence du ministère de la Santé algérien : aucune limitation aux enterrements des morts de la pandémie du coronavirus

Encore une autre négligence du ministère de la Santé en Algérie. Ce département ministériel qui est censé veiller sur...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you