A la une Le patron des prisons algériennes, Mokhtar Felioune, limogé de...

Le patron des prisons algériennes, Mokhtar Felioune, limogé de son poste

-

Un autre symbole du régime Bouteflika vient de tomber. Le Directeur général de l’administration pénitentiaire, Mokhtar Felioune, vient d’être limogé de son poste. Il s’agit d’un haut responsable qui était visé et cité dans plusieurs enquêtes de corruption ayant marqué son long règne sur les prisons algériennes. En effet, Mokhtar Felioune occupe son poste depuis plus de 17 ans ! 

Nommé dans son poste depuis décembre 2002, Mokhtar Felioune s’était imposé parmi les dirigeants algériens les plus discrets, mais les plus puissants notamment au sein du  secteur de la justice grâce à sa longue expérience à la tête de l’administration pénitentiaire. Dés son arrivée à la tête du ministère de la Justice, Belkacem Zeghmati, le 1er août dernier, avait manifesté sa volonté de procéder à un changement à la tête de l’administration pénitentiaire en raison de la gestion opaque des prisons algériennes et des soupçons de corruption qui pèsent à l’encontre de Mokhtar Felioune à propos des passations de marchés publics pour la construction des prisons les plus récentes en Algérie.

Lors de ses précédentes investigations, Algérie Part avait révélé de nombreux éléments compromettants qui accablent directement Mokhtar Felioune pour sa gestion douteuse et suspecte de l’administration pénitentiaire.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Depuis le début de la pandémie du COVID-19, 48 % des Algériens craignent une pénurie de lait

Les pénuries alimentaires constituent la première préoccupation des Algériens face aux dangers de la pandémie du COVID-19. C'est ce...

43% des Algériens s’attendent à une détérioration de la situation économique et sociale à cause de l’épidémie du COVID-19

Une vaste enquête d'opinion a été réalisée par le cabinet international Deloitte, l'institut de sondage OpinionWay et l’agence conseil...

L’Algérie est en train de rater une opportunité historique pour la transformation et la diversification de son économie

 En chinois, le mot « crise » est composé de deux caractères. L'un signifie le « danger » et...

Confidentiel. Tayeb Louh n’a plus de quoi payer ses 4 avocats…

Tayeb Louh, l'ancien puissant ministre de la Justice de 2013 jusqu'à 2019, l'homme qui a voulu entrer en compétition...

Le ministère de la Santé sans secrétaire général depuis deux mois à cause des scandales de corruption

En pleine pandémie du COVID-19 face à laquelle tous les efforts sont nécessaires pour  sauver des vies et endiguer...

Confidentiel. Le général Mohamed Saal, le protecteur discret du “corrompu” Tahar Allèche

Le 27 février 2020, Algérie Part avait publié un article dans lequel il lance cette lancinante interrogation : Qui...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you