A la une L'Algérie voulait inviter des personnalités musulmanes de tous les...

L’Algérie voulait inviter des personnalités musulmanes de tous les continents : la pandémie gâche l’inauguration de la Grande Mosquée d’Alger

-

La pandémie du coronavirus COVID-19 a gâché le rêve des autorités algériennes qui voulaient organiser une cérémonie grandiose pour inaugurer la Grande Mosquée d’Alger. En effet, à cause des ravages de la pandémie partout à travers la planète, le Président Abdelmadjid Tebboune a décidé de reporter cette cérémonie solennelle d’inauguration à une date ultérieure en attendant une amélioration de la situation sanitaire. 

C’est du moins ce que nous apprend ce mercredi le Premier-ministère dans un communiqué qui résume les travaux d’une réunion du Gouvernement organisée par visioconférence sous l’égide d’Abdelaziz Djerad. ” La situation de la Pandémie du Coronavirus (COVID-19) et son évolution aux niveaux mondial et national empêchent l’inauguration de Djamàa El Djazaïr en présence des autorités religieuses musulmanes des cinq continents, des institutions et universités du monde musulman, des organisations internationales islamiques, des Oulémas et des intellectuels”, explique ainsi le document final résumant les travaux du conseil du gouvernement tenu ce mercredi à Alger.

“De ce fait et une fois la Pandémie passée, Monsieur le Président de la République procédera personnellement à l’inauguration de Djamàa El Djazaïr en présence des invités de l’Algérie”, indique la même source pour nous expliquer que cette inauguration grandiose en présence de personnalités célèbres issues des quatre coins du monde musulman n’est pas annulée, mais uniquement reportée. En clair, le régime algérien tient à transformer l’inauguration de la Grande Mosquée d’Alger en une cérémonie fastueuse à forte connotation politique pour signifier le retour de l’Algérie sur la scène internationale.

C’est du moins ce qu’on peut déduire des déclarations finales du Conseil de gouvernement organisé par visioconférence ce mercredi à Alger. En guise de consolation, le gouvernement algérien a décidé “l’ouverture de la salle de prière de Djamàa El Djazaïr à l’occasion de la célébration du Mawlid ennabaoui echarif qui sera organisée le Mercredi 11 Rabie El Aouel 1442 correspondant au 28 Octobre 2020”.

“Cette ouverture de la salle de prière coïncide avec la célébration du 1er Novembre 1954, date du déclenchement de la révolution, marquant ainsi les liens les plus forts du peuple algérien avec ce moment historique qui l’a libéré du colonialisme”, affirme enfin le communiqué final du Conseil du gouvernement. Rappelons enfin que la Grande Mosquée d’Alger est le méga-projet le plus controversé en Algérie. Elle a coûté selon ses bâtisseurs chinois près de 2 milliards de dollars. Une énorme enveloppe budgétaire que beaucoup d’algériens aurait aimé investie dans des plus stratégiques comme des hôpitaux, usines de production ou centres universitaires.

La Grande Mosquée d’Alger est la troisième plus grande mosquée du monde en termes de superficie. Avec 400 000 m², la Grande Mosquée d’Alger est seulement dépassée en superficie par la Grande Mosquée du Sultan Qabus à Muscat (sultanat d’Oman) et surtout le Mausolée de l’imam Reza à Mashhad (Iran) avec ses près de 600 000 m² de superficie.

4 COMMENTS

  1. C’est une mosquée qui a été construite par de l’argent illicite (corruption) je ne sais pas si Dieu l’agrée ou non Le Bon Dieu seul sait en tous les cas là fonfaronade est détesté aussi dans le saint Coran ( tafakhour).

    • durant les 20 dernières années, plus de 1000 milliards de dollars ont été dépensés en Algérie. le cout de la mosquée d’Alger est de 1.2 et pas 2 milliards comme rapportée fallacieusement. alors , ou sont parti les autres 998,8 milliards de dollars ??? au moins l’argent investi dans la mosquée est bien visible.

      • Tu prends le dernier petit mafieux de la mafia de Bouteflika et les sbires qui gravitaient autour, il a volé de quoi construire plusieurs hôpitaux dernier cris mais, les sous-fifres de la mafia, sont chargés de dresser un écran de fumée pour détourner l’opinion publique du vrai débat qui est de savoir ou est parti l’argent détourné par ces hommes d’affaires verreux : Tahkout, Rebrab, Haddad, …

  2. Même la mosquée n’a pas été épargnée par tes saletés. Tu me dégouttes. Ton journalisme de caniveaux nauséabond ne mérite plus mes commentaires.
    Vive l’Algérie et les manigances des traîtres à la nation feront pschitt

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Nouvelle victoire d’Algérie Part devant les tribunaux français

Lorsque la Justice est indépendante, la liberté de la presse triomphe. Algérie Part vient de gagner un nouveau procès...

Documents exclusifs. Daelim, cette société sud-coréenne qu’un puissant lobby algérien veut lui offrir un marché de 6 milliards de dollars

L'Algérie a toujours fait rêver les grosses entreprises sud-coréennes. Comme Samsung, Hyundai ou Daewoo, le groupe sud-coréen Daelim a...

Quand un Proche de Gaid Salah Met la Sécurité Alimentaire des Algériens en Danger !

Le 26 Novembre 2020, Le Chef du gouvernement, Abdelaziz Djerrad a mis fin, à travers la voix du Ministre...

COVID-19. Un organisme spécialisé officiel algérien prévient : la deuxième vague est plus dangereuse que la première

La deuxième vague déferlante de l'épidémie du coronavirus COVID-19 qui s'abat en ce moment sur l'Algérie est nettement plus...

Autorisation d’entrée sur le territoire algérien : la honteuse loi du piston !

Pour rentrer dans leur propre pays, les ressortissants algériens ont besoin depuis le mois de la fin du mois...

Des “allégations de tortures” contre les activistes et militants pacifiques du Hirak : les graves accusations du Parlement européen contre l’Algérie

La Résolution du Parlement européen adoptée à une majorité écrasante hier jeudi 26 novembre sur La détérioration de la situation...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you