A la une La Kabylie, l’autre région où se propage dangereusement la...

La Kabylie, l’autre région où se propage dangereusement la pandémie du nouveau coronavirus en Algérie

-

Les wilayas de Bouira, Boumerdès, Tizi-Ouzou et Béjaia connaissent une fulgurante propagation de la pandémie du nouveau coronavirus le COVID-19.  Selon plusieurs sources médicales, il y a de fortes craintes que la Kabylie devienne dans les jours à venir le prochain foyer de la pandémie après la région de Blida qui vit en ce moment dans le confinement total. 

Rien que dans la journée d’hier mardi, 5 nouveaux cas contaminés par le coronavirus COVID-19 ont été confirmés officiellement par le CHU de Béjaia. Les dernières deux nouveaux cas enregistrés sont un homme âgé de 90 ans, de la localité de Souk Oufela et Un homme âgé de 71 ans, de la commune de Tichy.

Et il reste encore 7 cas suspects dont les résultats de dépistage n’ont pas été encore dévoilés. Ce mercredi, une famille composée de 17 ans a été convoquée  l’hôpital de Sidi Aich pour subir les tests de dépistage au coronavirus. Il s’agit des membres de la famille du cas identifié à Souk Oufela. Depuis 11 H, ces 17 cas suspects ont été transférés à l’hôpital de Sidi Aich dans un bus pour qu’ils subissent des prélèvements nécessaires aux tests de dépistage au coronavirus.

La veille, le lundi 23 mars dernier, le CHU de Béjaia avait identifié 3 cas confirmés de coronavirus  dont un homme âgé de 81 ans qui est malheureusement décédé bien avant de connaître les résultats de son test de dépistage. Le défunt est issu de la région de Maala, commune de Sidi Aich.

A Tizi-Ouzou, jusqu’au 20 mars dernier, on enregistrait dans la toute la wilaya 7 cas positifs dont 01 décès et un autre patient en phase de guérison. 2 cas supects étaient placés en isolement au CHU de Tizi-Ouzou et un autre cas suspect, une femme, a été placée en isolement au niveau de son domicile sans oublier un autre cas suspect à l‘EPH Azzefoun qui était contact avec la personne décédée la semaine passée.

Malheureusement, la situation a beaucoup évolué depuis le 20 mars dernier le nombre des cas confirmés a doublé jusqu’à aujourd’hui mercredi 24 mars. Tizi-Ouzou se retrouve avec 12 cas officiellement confirmés et deux décès puisque le deuxième décès originaire de la wilaya de Tizi-Ouzou a été annoncé officiellement hier mardi par le ministère de la Santé.

Ces chiffres « officiels » qui ne traduisent pas l’ampleur de la réalité de la pandémie du nouveau coronavirus en Algérie à cause des faiblesses énormes du système de dépistage du ministère de la Santé, démontrent, néanmoins, que la situation évolue dangereusement en Kabylie qui compte plus de 3 millions d’habitants à travers les wilayas de Béjaia, Tizi-Ouzou et Bouira. La vigilance est de mise et les autorités algériennes devraient réfléchir sérieusement à appliquer le confinement général dans cette région du pays pour éviter le pic des contaminations dans les jours à venir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Biskra, Sétif, El-Oued : ces régions en Algérie où la pandémie est en train “d’exploser”

Les dernières chiffres officiels viennent de tomber. Le ministère de la Santé a dévoilé ce jeudi que 460 nouveaux cas...

Comment les chiffres officiels mensongers ont aggravé la propagation de la pandémie du COVID-19 en Algérie

Depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19 en Algérie, le ministère de la Santé a donné des...

Une augmentation de 189 % des nouveaux cas contaminés en deux semaines : l’Algérie parmi les foyers dangereux du COVID-19 dans le monde

L'Algérie est en train de payer cash son insouciance et indifférence face à la pandémie du COVID-19. Après avoir...

Un acte de sabotage a privé les patients COVID-19 de l’oxygène à Biskra : les graves révélations des autorités algériennes

La pénurie de l'oxygène médical qui est à l'origine des décès de plusieurs personnes souffrant du COVID-19 à Biskra...

Document exclusif. L’Algérie se lance tardivement dans les enquêtes épidémiologiques sur l’entourage des patients du COVID-19

Il aura fallu que la situation sanitaire frôle la catastrophe pour que l'Algérie réagisse enfin. Les autorités sanitaires algériennes...

Document exclusif. Le ministère de la Santé a peur du risque de saturation de tous les hôpitaux du pays

Le discours a radicalement changé. Il y a quelques semaines, les autorités algériennes se targuaient de contrôler totalement la...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you