A la une Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

-

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par le ministère de l’Energie pour plancher sur l’élaboration des textes d’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, a appris Algérie Part au cours de ses investigations.

Cette commission de travail est présidée par Arezki Hocini, l’ex-président de l’ALNAFT, à savoir l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures. Arezki Hocini a été récemment comme l’un des principaux conseillers du ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar. Aux côtés de Hocini, nous retrouvons dans cette commission de travail l’actuel patron de l’ALNAFT, Nourredine Daoudi, ainsi que Rachid Nadil, l’actuel directeur de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH). 4 cadres dirigeants de Sonatrach assistent participent aux travaux de cette commission de travail.

Les membres de cette commission de travail mise en place par le ministère de l’Energie s’est déplacée officiellement hier mercredi à Oran pour s’enfermer dans l’hôtel le Méridien pendant une durée de 4 jours afin de préparer la mouture finale des décrets d’application nécessaires à la concrétisation de la nouvelle loi sur les hydrocarbures.

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, avait demandé au ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, l’autorisation de participer à participer aux travaux de cette commission. Mais le ministre lui a signifié un fin de non-recevoir rappelant ainsi au PDG de Sonatrach qu’il n’est pas du tout concerné par l’élaboration des textes d’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures. Il s’agit d’une mission qui ne relève plus de ses activités l’invitant ainsi à se concentrer sur les affaires internes de Sonatrach qui vit une dangereuse crise financière. Selon nos sources, cette mise à l’écart a été très mal-vécue par le PDG de Sonatrach qui ne porte pas du tout dans son coeur le nouveau ministre de l’Energie qui a pris ses fonctions officiellement à partir du 25 juin dernier.

Rappelons enfin que nous avions révélé récemment que la direction générale de Sonatrach n’avait plus le droit de travailleur sur la nouvelle loi sur les hydrocarbures votée officiellement le 15 novembre 2019 en Algérie à la suite d’une décision prise le 23 juillet dernier lors d’une réunion de travail organisée au siège du ministère de l’Energie.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Une banque jordanienne fortement présente en Algérie impliquée dans un gros scandale international de financement de terrorisme

Après les Panama Papers, de nouvelles révélations basées sur des fuites de documents confidentiels sont à l'origine d'u nouveau...

Robotique – De Jeunes Algériens se Distinguent Brillamment à l’International !

Une compétition internationale de robotique pour jeunes réunit chaque année des dizaines de jeunes de plus de 8 ans...

Même Tebboune a dénoncé la coupure d’Internet : qui a donc ordonné la suspension de l’accès à Internet en Algérie ?

L'Algérie est devenu définitivement le pays le plus mystérieux et énigmatique au monde. Ce dimanche soir, le Chef de...

Pour couper l’herbe sous les pieds de M6, Alger diffuse une interview présidentielle de Tebboune à 22 H !

Coup de théâtre à Alger. A la surprise générale, ce dimanche soir, l'ENTV et toutes les chaînes de télévision...

Confidentiel. Algérie : la stratégie industrielle du pays confiée à une… avocate !

Au ministère de l'Industrie, la gouvernance de Ferhat Ait Ali est en train de susciter une énorme controverse. Le...

Confidentiel. El-Mouradia : la Fake News sur l’ONU à l’origine d’une dispute entre Medjahed et Mohand-Oussaïd

Le Palais présidentiel d'El-Mouradia a été secoué la semaine passée par une dispute qui a opposé le général à...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you