Exclusif. Le ministère de la Justice prépare l'incarcération du...
Array

Exclusif. Le ministère de la Justice prépare l’incarcération du principal leader des magistrats grévistes

-

La situation s’aggrave d’heure en heure au sein du secteur de la justice en Algérie. Un climat de tension sans précédent règne en ce moment dans nos tribunaux et cours de justice. Et après l’intervention musclée des forces de l’ordre ainsi que la répression policière menée à l’encontre des magistrats grévistes au sein de la Cour d’Oran et ailleurs dans les autres tribunaux du pays, le ministère de la Justice est en train de préparer son ultime coup fatal : annoncer l’incarcération du leader du syndicat national des magistrats, le juge Issad Mabrouk, le principal porte-parole des magistrats et juges en grève depuis plus d’une semaine. 

Selon nos investigations, le ministère de la Justice a d’ores et déjà donné comme instruction de convoquer d’ici demain, ou dans les jours à venir, le leader du syndicat national des Magistrats (SNM), à savoir Issad Mabrouk, devant le tribunal de Chéraga à Alger. Pour accomplir cette sale besogne, le ministère de la Justice a procédé à la nomination d’un nouveau procureur principal au niveau de ce tribunal. Il s’agit de Bouchiba Alaeddine qui officiait comme simple procureur adjoint au niveau du tribunal d’Ain Oussera  dans la wilaya de Djelfa.

Ce juge proche et fidèle soldat du ministère de la Justice notamment de Djarir Abdelhafid, l’actuel directeur général des affaires judiciaire et juridique au niveau du cabinet de Belkacem Zeghmati, aurait reçu l’ordre de placer sous mandat de dépôt Issad Mabrouk, le leader de la fronde des juges algériens afin de casser ce mouvement qui paralyse entièrement les tribunaux et cours de justice à travers le territoire national.

Cette mesure arbitraire témoigne d’une radicalisation dangereuse du ministère de la Justice qui veut à tout prix se débarrasser de la fronde des juges en détruisant son leadership. Va-t-il réussir dans sa mission ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

L’Algérie est en train de rater une opportunité historique pour la transformation et la diversification de son économie

 En chinois, le mot « crise » est composé de deux caractères. L'un signifie le « danger » et...

Confidentiel. Tayeb Louh n’a plus de quoi payer ses 4 avocats…

Tayeb Louh, l'ancien puissant ministre de la Justice de 2013 jusqu'à 2019, l'homme qui a voulu entrer en compétition...

Le ministère de la Santé sans secrétaire général depuis deux mois à cause des scandales de corruption

En pleine pandémie du COVID-19 face à laquelle tous les efforts sont nécessaires pour  sauver des vies et endiguer...

Confidentiel. Le général Mohamed Saal, le protecteur discret du “corrompu” Tahar Allèche

Le 27 février 2020, Algérie Part avait publié un article dans lequel il lance cette lancinante interrogation : Qui...

Exclusif. L’ombre de Fuat Tosyalı et de Selim Bora plane sur la crise algéro-française

Non, la crispation des relations algéro-françaises ces derniers jours ne s'explique pas uniquement par "les attaques médiatiques" de certaines...

Les scandales de corruption empêchent l’Algérie de présider une commission importante de l’ONU

Depuis le 21 janvier dernier, c'est l'Algérie qui avait été désignée pour présider les travaux de La Conférence du...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you