A la une Exclusif. Houda Feraoun et Djamila Tamazirt font l'objet d'une...

Exclusif. Houda Feraoun et Djamila Tamazirt font l’objet d’une interdiction de quitter le territoire national

-

Juste après leur départ du gouvernement pour céder leurs places aux nouveaux ministres désignés et sélectionnés par Abdelmadjid Tebboune et son premier-ministre, Abdelaziz  Djerad, Imane Houda Feraoun, l’ex-ministre des TIC, de la Poste et des Télécommunications, ainsi que Djamila Tamazirt, l’ex-ministre de l’Industrie et des Mines, ont été officiellement frappées d’une interdiction de quitter le territoire national (ISTN), a-t-on pu confirmer au cours de nos investigations. 

Selon nos informations, Houda Feraoun et Djamila Tamazirt font l’objet d’une enquête menée par la justice algérienne à propos de leur implication dans plusieurs dossiers et scandales de corruption. La justice a décidé donc de les soumettre à une ISTN pour les empêcher de fuir de l’étranger échappant ainsi aux potentielles poursuites judiciaires qui vont se déclencher prochainement à leur encontre.

Il faut  savoir que Houda Feraoun traîne une réputation très sulfureuse et son nom est évoqué dans plusieurs dossiers de corruption comme les marchés onéreux accordés au géant chinois Huawei ou  le Data-Center de Lakhdaria ainsi que le favoritisme ayant bénéficié aux frères Kouninef détenteurs de plusieurs projets stratégiques dans le secteur des TIC depuis l’arrivée au pouvoir de la jeune ministre en septembre 2015.

Quant à Djamila Tamazirt, avant d’accéder au poste de ministre de l’Industrie, elle faisait l’objet d’une enquête judiciaire concernant le scandale de l’oligarque Mohamed Laid Benamor. L’ex-PDG groupe ERIAD avait accordé des avantages illicites et des privilèges douteux permettant à Mohamed Laid Benamor de s’approprier le complexe public agro-alimentaire de Corso, l’une des unités de production les plus importantes dans l’industrie agroalimentaire. Et ce projet avait fini par se solder par l’un des scandales de détournements de deniers publics les plus tragiques pour le Trésor Public.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Révélations – L’Algérie et le Conseil de Sécurité Affolent le Maroc

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) prévoit un briefing sur le Sahara occidental ce jeudi...

La Présidence lui impose un adjoint aux prérogatives élargies : Le général Wassini Bouazza poussé vers la sortie de manière humiliante

Une manoeuvre étrange et intrigante a été déployée par la Présidence de la République à la tête de la...

Nouvelle dangereuse négligence à Annaba : Le décès d’un homme de 82 ans atteint du COVID-19 provoque la panique aux urgences cardiologiques du CHU...

La ville d'Annaba vit un nouveau drame sanitaire. Cette fois-ci, c'est au niveau des urgences cardiologiques du CHU Ibn...

Document. Le ministère de la Santé craint l’impact de l’épidémie du coronavirus COVID-19 sur le programme des vaccinations des enfants algériens

Le ministère da la Santé algérien a adressé une note officielle le lundi 6 avril pour demander à tous...

Vive émotion à Sétif : un facteur de 42 ans est décédé des symptômes du coronavirus COVID-19

Toute la région de Sétif est bouleversée ce mercredi 8 avril par le décès de Litim Hassan, facteur au...

Coronavirus COVI-19 : une grave négligence risque de provoquer la contamination d’une centaine d’employés de la maternité du CHU Ibn-Rochd à Annaba

C’est une négligence d’une extrême gravité qui est en train de provoquer une énorme panique à Annaba. Plusieurs dizaines...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you