Exclusif. Financements occultes de la campagne électorale de Tebboune...
Array

Exclusif. Financements occultes de la campagne électorale de Tebboune : Arrestation de l’ex-député Omar Alilet et d’un conseiller à la Présidence

-

Les agents de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), l’une des principales branches des services secrets algériens, ont procédé ce matin, vers 5 H 45, à l’arrestation de l’ex-député RND Omar Alilet à la suite d’une enquête déclenchée sur les financements occultes de la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles Abdelmadjid Tebboune, a-t-on appris de sources sûres. 

L’ex-député de la wilaya de Béjaia a été conduit ce matin à la caserne Antar, le plus important centre opérationnel des services secrets algériens à Alger. Depuis ce matin, assurent nos sources, il est interrogé à propos des sources de financements occultes du candidat Tebboune. Comme il avait été révélé par Algérie Part dans ses précédentes investigations, Omar Alilet est l’homme clé du réseau de Tebboune. C’est le lobbyiste qui a été chargé de contacter plusieurs hommes d’affaires et richissimes businessmans pour récolter des fonds et financements au profit d’Abdelmadjid Tebboune.

Les services de la DGSI soupçonnent l’existence de financements illégaux et illicites. Une enquête a été déclenchée pour établir la vérité sur ces financements qui permettent à Abdelmadjid Tebboune de mener une campagne électorale dans le confort le plus luxueux.

Il est à signaler enfin qu’une autre personnalité a été interpellée dans ce même dossier. Il s’agit du conseiller à la Présidence de la République, Zine Hachichi. Cet homme est soupçonné d’avoir épaulé Omar Alilet dans sa quête d’argent douteux pour financer la campagne électorale de Tebboune. Zine Hachichi est cité depuis des années dans le scandale de l’acquisition de Fertial par le groupe espagol Villar Mir. une commission d’enquête parlementaire espagnole a identifié le nom de Zine Hachichi avec un pactole de 18 millions de dollars, perçu pour faciliter l’accès au contrats de réalisation de projets en Algérie. Jusque-là, il n’avait jamais été inquiété par la justice algérienne. Aujourd’hui, il est entre les mains des enquêteurs de la DGSI.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après l’Union Européenne, la Suisse ferme ses frontières aux Algériens

Nouveau coup dur pour l'Algérie. Les autorités suisses viennent de fermer les frontières de la Suisse aux voyageurs algériens....

Confidentiel. Aroua Abdelmalek, le gendre de Gaid Salah, quitte son poste à Paris pour rentrer en Algérie

Aroua Abdelmalek, le gendre du défunt Chef d'Etat-Major de l'armée algérienne Ahmed Gaid Salah, a quitté son poste au...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par...

Après les graves révélations de Hamel, la justice algérienne n’a pas bougé le petit doigt !

L'ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a fait de graves révélations sur un large réseau mafieux de trafic...

L’ombre du clan de Houda Feraoun plane sur la crise des liquidités en Algérie

Houda-Imane Faraoun a quitté officiellement le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication...

Confidentiel. Les manoeuvres indélicates de Belhimer contre son collègue Ferhat Ait Ali

"La nouvelle Algérie" n'est en aucun cas différente  de l'ancienne Algérie. Et pour cause, les luttes de clans sont...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you