A la une Exclusif. Corruption et dilapidation de l'argent public : Houda...

Exclusif. Corruption et dilapidation de l’argent public : Houda Feraoun convoquée à partir de dimanche prochain à la Cour Suprême

-

L’ancienne ministre de la Poste, des Technologies de l’information et de la communication, imane Houda Feraoun a été convoquée par la Cour Suprême. L’ancienne ministre devra se présenter à partir de dimanche prochain pour être officiellement auditionnée dans le cadre du scandale de plusieurs marchés de gré à gré attribués dans son secteur entre 2015 et 2019 à de grosses sociétés étrangères notamment le géant chinois Huawei, a confirmé Algérie Part au cours de ses investigations.  

Selon nos sources, plusieurs autres hauts responsables du secteur des télécommunications devront se présenter eux-aussi à partir de dimanche devant les magistrats  instructeurs de la Cour Suprême. Il s’agit notamment des membres du Conseil d’Administration d’Algérie Télécom qui ont été mêlés à l’attribution le 3 octobre 2017 de gré à gré à Huawei d’un marché portant sur le déploiement de 1 million d’accès FTTX dans le cadre du développement du Haut débit en Algérie.

Dans ce dossier, les magistrats de la Cour Suprême doivent vérifier les soupçons de surfacturation qui ont été évoqués par de nombreuses sources. Pour rappel, Algérie Part a été le premier, et presque le seul, média algérien qui avait publié une longue enquête en 2018 sur ce marché très controversé de 300 millions de dollars.

Notre enquête avait prouvé, documents à l’appui, que ce marché public a été surfacturé de 100 millions de dollars dans le seul but de redistribuer des commissions à des acteurs ayant directement des intérêts mercantiles dans ce scandale.

Par ailleurs, selon nos sources, l’ancien bras droit de Houda Feraoun et le secrétaire général de son ministère, l’influent Foued Belkessam, a été également convoqué par la Cour Suprême. Lui aussi, il devra se présenter dés dimanche prochain pour être auditionné par les juges instructeurs de la Cour Suprême. Tayeb Kebbal, l’ex-PDG d’Algérie Télécom, a reçu également la même convocation ainsi que Rachid Bouaziz, le président du Comité de Participation d’Algérie Télécom. Mustapha Oukal, le secrétaire général du syndicat UGTA d’Algérie Télécom sera lui aussi auditionné à partir de dimanche prochain par des magistrats de la Cour Suprême.

Nos sources certifient enfin que même Abdelkrim Dahmani, l’actuel DG d’Algérie Poste, a reçu une convocation de la Cour Suprême. Au moment des faits du scandale de Huawei-Algérie Télécom, Abdelkrim Dahmani occupait les fonctions d’inspecteur général du ministère de la poste et des télécoms. Il était, par ailleurs, membre également du Conseil d’Administration d’Algérie Télécom lors de l’attribution de ce méga-contrat de 300 millions de dollars à Huawei.

La Cour Suprême s’apprête ainsi à ouvrir l’un des dossiers les plus explosifs de l’ère Abdelaziz Bouteflika. Il s’agit d’un scandale qui ne manquera pas d’ébranler le pouvoir algérien en raison des puissantes ramifications des réseaux affairistes qui y sont impliqués.

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après l’Union Européenne, la Suisse ferme ses frontières aux Algériens

Nouveau coup dur pour l'Algérie. Les autorités suisses viennent de fermer les frontières de la Suisse aux voyageurs algériens....

Confidentiel. Aroua Abdelmalek, le gendre de Gaid Salah, quitte son poste à Paris pour rentrer en Algérie

Aroua Abdelmalek, le gendre du défunt Chef d'Etat-Major de l'armée algérienne Ahmed Gaid Salah, a quitté son poste au...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par...

Après les graves révélations de Hamel, la justice algérienne n’a pas bougé le petit doigt !

L'ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a fait de graves révélations sur un large réseau mafieux de trafic...

L’ombre du clan de Houda Feraoun plane sur la crise des liquidités en Algérie

Houda-Imane Faraoun a quitté officiellement le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication...

Confidentiel. Les manoeuvres indélicates de Belhimer contre son collègue Ferhat Ait Ali

"La nouvelle Algérie" n'est en aucun cas différente  de l'ancienne Algérie. Et pour cause, les luttes de clans sont...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you