A la une Droit de réponse de Mr Boulahdjel à l'article du...

Droit de réponse de Mr Boulahdjel à l’article du général major qui craint le changement dans les douanes.douanes, 

-

Suite à l’article que nous avons publié sur notre journal Algeriepart le 11 Février courant, ayant pour titre : Ce Général Major qui craint le changement dans les douanes, nous avons reçu un courriel de la part du transitaire Boulahdjel que nous vous reproduisons intégralement :

« Démenti à des allégations mensongère calomnieuse et diffamatoires a l’égard de Monsieur BOULAHDJEL MOHAMED RIAD Commissionnaire en douanes et membre de l’union national des transitaires et commissionnaires en douanes agrées Algériens. ( UNTCA)

Suite à la publication de l’article intitulé < ENQUETE EXCLUSIVECE GENERAL MAJOR QUI CRAINT LE CHANGEMENT DANS LES DOUANES) paru sur le site << ALGERIE PART. le mardi 11 février 2020 ,je me permets par la présente de vous faire parvenir ce communiquer pour apporter un démenti le plus formel et catégorique à l’ensemble des allégations mensongères et calomnieuses contenues dans l’article sus évoqué et rétablir la vérité objective et transparente.

les propos publies par ce site sont absolument dénués de tout fondement et de nature à porter gravement atteinte à Monsieur BOULAHDJEL MOHAMED RIAD.

Il est vraiment lamentable d’attaquer aveuglement un homme honnête et intègre dans le seul but de nuire à sa réputation,c’est pour cette raison qu’il semblerait important de rétablir la vérité .

la société en non collectif  <<(SNC) BOULAHDJEL MOHAMED RIAD ET COMPAGNIE<< Créée par-devant Maitre LAROUSSI DERRADJI notaire a commancè  son activité le 27/02/1989 (et non le 05 mai 2004 comme paru dans l’article ).avait comme gérants messieurs BOULAHDJEL MOHAMED RIAD et <<L.A <<.A OBTENU SON AGRÉMENT DE COMMISSIONNAIRE EN DOUANES EN 1988.

Contrairement aux allégations de l’auteur de cet article la qualité de commissionnaire  en douane à été retirée a la SNC BOULAHDJEL MOHAMED RIAD et CIE Par décision N° 04029 Du 05 septembre 2004 portant annulation d’agrément de commissionnaire en douane suivant la loi 79-07 du 21 juin 1979 et modifiée et complète par la loi 98-10 du 22 avril 1998 portant code des douanes .

l’auteur de l’article n’a pas hésité aussi a tenir des propos qui relève de la futilité en prétendant que monsieur BOULAHDJEL MOHAMED RIAD est également gérant d’une autre agence  portant le nom de SARL TRANSIT <<LA PERDRIX << .et qu’il a comme associé et cogérant le nom de SARL TRANSIT à ses cotès le dénommé << B.A<< fils du général major <<A.A<< et qu’il utilise son agrément dans plusieurs entreprises avec différents associées et qu’il s’est associé à un membre de la ISSABA pour drainer avec une facilité aussi déconcertante et en si peu de temps beaucoup d’affaires .

C’est incompréhensible et stupide d’apporter des allégations mensongères qui permettent de porter atteinte à l’honneur de Monsieur BOULAHDJEL MOHAMED RIAD .

Ce dernier ne possède aucune société au nom de “la perdix” et ne s’est jamais associé avec  monsieur <<B.A<<  .

Monsieur BOULAHDJEL MOAHAMED RIAD Exerce sa profession entant que personne physique suivant l’agrément N° 4126 ET N’a jamais été ni associé ni gérant de la SARL << LA PERDRIX<<et n’est lié ni de près ni de loin avec le dénommé <<B.A<<. cité dans l’article .

 

Monsieur BOULAHDJEL MOHAMED RIAD ne s’est jamais associé à un membre de la ISSABA et à exercé sa profession en toute honnêteté et dans le respect des lois et règlement en vigueur.

Un travail de vérification et d’analyse aurait du être effectué  avant la publication de cet article .

en vertu de l’article 104 du code de l’information je vous demande monsieur le directeur responsable de la publication d’insérer dans votre prochaine publication cette réponse est procédet à la suppression  de l’article sus évoquer .

signer

BOULAHDJEL  MOHAMED RIAD

Commissionnaire agrée en douane

Tel : 0661.56.XX.XX »

 

La rédaction d’Algeriepart tient à remercier Mr Boulahdjel de répondre à notre article le concernant ainsi que le Général Major Akroum et son fils, qu’il évite d’ailleurs soigneusement de nommer.

Nous tenons par ailleurs à apporter les informations suivantes :

De nombreux sites internet répertorient l’association de Mr Boulahdjel et Bouzid Akroum. En voici quelques exemples :

https://www.lespagesmaghreb.com/annuaire/alger/commissionnaires-en-douane/transit-la-perdrix/13e3ab1ddd389de7201772e210874ba0149a1cdc

https://www.adresse-algerie.com/annuaire/sarl-transit-la-perdrix/

https://www.dnb.com/business-directory/company-profiles.sarl_transit_la_perdrix.9f23c57a528e1ac5.html

Notre enquête se poursuit et nous reviendrons très vite avec de plus amples informations et détails.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

M6 a travaillé pendant deux ans en Algérie dans le plus grand anonymat pour tourner le documentaire de demain dimanche Soir

La chaîne de télévision française M6 a reconnu hier vendredi que ses équipes ont tourné dans le plus grand...

Exclusif. Petrofac menace de lancer une procédure d’arbitrage international contre Sonatrach

Petrofac, la société britannique d'ingénierie, de technologies et de la réalisation de projets dans les domaines du pétrole, du...

Exclusif. Le patron de la plus importante banque algérienne à l’étranger auditionné pendant plus de 17 heures par la Police française

La police française continue d'approfondir son enquête sur la Banque BIA, la plus importante banque algérienne établie à l'étranger....

Confidentiel. Le député milliardaire Abdelmalek Sahraoui, son partenaire à Sétif et le “cadeau” de deux milliards pour Bédoui

Le député milliardaire Abdelmalek Sahraoui, le dernier des oligarques algériens encore épargnés par les poursuites judiciaires et jouissant encore...

Capital Humain 2020 – L’Algérie Première en Afrique du Nord Selon la Banque Mondiale !

L'indice du capital humain (HCI) est une mesure internationale qui compare les composants clés du capital humain à travers...

L’absence d’une politique de dépistage en Algérie rend impossible l’ouverture réelle des frontières

L'Algérie risque, malheureusement, de ne pas pouvoir ouvrir ses frontières jusqu'à la fin... de la pandémie de la COVID-19...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you