Dorénavant, les Algériens peuvent sortir du pays avec une...
Array

Dorénavant, les Algériens peuvent sortir du pays avec une somme allant jusqu’à 5000 euros sans déclaration douanière

-

C’est une nouvelle mesure inédite qui entrera en vigueur à partir de 2020. Les voyageurs algériens pourront quitter le territoire national en emportant dans leurs poches jusqu’à 5000 euros sans se soumettre à la déclaration obligatoire auprès des services des douanes algériennes. Cela signifie que les Algériens n’auront plus l’obligation de déclarer leurs devises en espèces lors des passages devant les contrôles des douanes si le montant des devises en leur possession ne dépasse pas la somme de 5000 euros. 

C’est une mesure inédite et inattendue qui intervient au moment où la Banque d’Algérie avait tenté, maladroitement, de verrouiller l’usage des devises étrangères par les Algériens à travers leurs comptes bancaires. Cette décision a été adoptée hier jeudi lors d’une séance plénière de l’Assemblée Populaire Nationale (APN). A cette occasion, les députés de l’APN ont introduit, jeudi lors de l’adoption du projet de loi de finances (PLF 2020), plusieurs amendements concernant différentes dispositions de ce texte de loi.

Un nouvel article portant déclaration obligatoire de montant en devises à l’entrée et à la sortie du territoire national pour les montants dépassant 5.000 euros ou équivalent en devises étrangères au lieu de 1.000 Euros actuellement.  Cette mesure facilitera certainement la vie des voyageurs algériens. Mais le seuil de 5000 euros semble anormalement élevé et risque de faciliter le transfert des devises vers l’étranger car ces sommes-là ne passeront pas par le canal bancaire algérien comme ce fut le cas auparavant où il fallait introduire ces devises dans un compte bancaire domicilié dans un établissement installé en Algérien afin de se faire délivrer un “document bancaire” prouvant la provenance légale de ces devises.

A quelques semaines de l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, il est difficile de ne pas voir en cette mesure une tentative “d’acheter” l’adhésion des Algériens au “processus électoral” rejeté par le Hirak.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Historique : La France restitue officiellement à l’Algérie les célèbres “crânes de résistants algériens”

C'est historique. Après des décennies de combat et de négociations ardues, l'Algérie a pu enfin obtenir de la part...

Amira Bouraoui remise en liberté et un espoir pour Khaled Drareni d’ici la fin de la journée

La militante et opposante Amira Bouraoui vient d'être remise en liberté provisoire à la suite de son appel devant...

Taux de décès liés au COVID-19 : l’Algérie classé parmi les 20 pays les plus meurtris dans le monde

L'Algérie arrive au 20e rang des pays enregistrant les taux de décès les plus élevés au COVID-19. Ce taux...

COVID-19 : la moyenne des décès augmente dangereusement en Algérie et dépasse celle de certains pays européens

La moyenne des cas de décès provoqués par le COVID-19 en Algérie a augmenté très dangereusement ces dernières semaines...

N’oublions pas Khaled Drareni, Samir Belarbi et les autres

C'est bel et bien un soulagement. Oui, la libération de Karim Tabbou est un véritable soulagement. Mieux encore, c'est...

Karim Tabbou enfin libéré par la justice !

Coup de théâtre ce jeudi à la Cour d'Alger. Cette haute instance judiciaire vient d'accepter de remettre en liberté...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you