A la une Documents exclusifs. En plein Hirak, l'Etat attribue un important...

Documents exclusifs. En plein Hirak, l’Etat attribue un important terrain agricole au frère de l’oligarque algérien Abdelmalek Sahraoui

-

Le 20 mars 2019, soit près d’un mois après le début du Hirak en Algérie, ce mouvement de révolte populaire qui réclamait la fin du régime algérien et l’arrêt définitif des pratiques de dilapidation des deniers publics et de la dépravation financière, les autorités algériennes ont continué de choyer le milliardaire et oligarque algérien Abdelmalek Sahraoui, l’un des bailleurs de fonds du clan présidentiel des Bouteflika et l’un des acteurs majeurs de l’oligarchie algérienne, symbole parfait des privilèges illicites ayant permis l’enrichissement d’une poignée de fortunés au détriment de l’intérêt général en Algérie.

Poids lourd de la distribution de carburants (Petroser) et de l’agriculture intensive, de l’immobilier et possédant plus de 80 entreprises à travers le pays, l’oligarque Abdelmalek Sahraoui s’est constitué une immense fortune évaluée à près d’un milliard de dollars grâce à sa proximité avec les décideurs algériens et son allégeance au régime Bouteflika. Et le Hirak n’avait nullement empêché le développement louche des affaires d’Abdelmalek Sahraoui, devenu député FLN de la wilaya de Mascra à partir de mai 2017 s’offrant ainsi l’immunité parlementaire.

C’est justement à Mascara, en plein Hirak populaire, que le frère d’Abdelmalek Sahraoui, Mourad Sahraoui, lui aussi actionnaire dans toutes les entreprises fondées ou rachetées par son frère l’oligarque devenu député FLN,  a pu bénéficier de l’attribution d’un terrain agricole situé au niveau de l’exploitation agricole collective Si Meskine. Cette exploitation agricole se trouve au niveau de la commune Matemore dans la wilaya de Mascara. Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations des documents exclusifs qui retracent les tenants et aboutissants de cette attribution douteuse qui vient enrichir une fratrie possédant d’ores et déjà de nombreux biens immobiliers et terrains agricoles à Mascara alors que d’autres petits entrepreneurs peinent à décrocher un petit micro-crédit de la part des banques publiques de la région.

Notre document relate comment l’Agence nationale de développement de l’Investissement (ANDI) a accordé ce terrain à Mourad Sahraoui au profit de sa société SPA Société d’étude Technique Agricole S.E.T.A. Avec ce terrain, le frère du milliardaire et oligarque Abdelmalek Sahraoui va lancer une entreprise de travaux agricoles et traitement phytosanitaire.

En plus du terrain, l’ANDI a concédé à Mourad Sahraoui de nombreux avantages financiers et fiscaux ou parafiscaux comme l’expliquent clairement les documents en notre possession. Exonération de l’impôt sur les bénéfices des sociétés (IBS), exonération de la taxe sur l’activité professionnelle (TAP), et d’autres avantages encore payés par l’Etat algérien qui vont profiter au frère du député milliardaire du FLN de Mascara pendant une période de…5 ans.

Tous ces “indus avantages” ont été octroyés et négociés pendant le Hirak populaire. C’est dire enfin que les autorités algériennes n’avaient aucunement honte de poursuivre leur politique favorable aux plus fortunés sans tenir compte de l’intérêt général du pays. Et pour cause, avec une fortune de près d’un milliard de dollars et de nombreuses concessions agricoles à Adrar, El-Bayadh, Saida, Mascara, sans oublier des lignes de crédit dépassant l’équivalent de 250 millions de dollars, Abdemalek Sahraoui ont-ils encore besoin de jouir de nouveaux avantages qui vont causer des pertes au Trésor Public ? Certainement pas. Mais qui osera diligenter une enquêter sur ce dossier, l’un des dizaines de dossiers dans lequel est impliqué le dernier des richissimes oligarques algériens encore en liberté, Abdelmalek Sahraoui ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

L’extrémisme islamiste : la France doit-elle méditer l’expérience algérienne ?

Avec la décapitation horrible et barbare d'un enseignant français dans une localité de la banlieue parisienne à cause d'un...

Des collectifs du Hirak algérien appellent à participer à l’hommage rendu à l’enseignant français sauvagement décapité

Plusieurs collectifs algériens à Paris très engagés en faveur de la cause du Hirak à travers l'organisation hebdomadaire des...

Le gouvernement algérien veut développer les startups alors qu’il peine à organiser une visioconférence !

Inédit et insolite. Ce dimanche, le gouvernement algérien devait tenir un important Conseil des Ministres sous la présidence d'Abdelmadjid...

Confidentiel. Le ministre de l’Agriculture efface les “preuves” de son passé troublant

Depuis le 24 juin passé, le ministre de l'Agriculture en Algérie s'appelle...Abdelhamid Hamdani. Il s'agit d'un personnage totalement méconnu...

Exclusif. L’ancien patron d’Algérie Poste avait reversé ses primes et ses rémunérations variables avant son départ

Une semaine avant son limogeage de la direction générale d'Algérie Poste, Abdelkrim Dahmani avait reversé ses primes et ses...

Confidentiel. Un nouveau secrétaire général par intérim au Palais Présidentiel d’El-Mouradia

Le Palais Présidentiel d'El-Mouradia a un nouveau secrétaire général par intérim en remplacement de Mohamed Amine Messaid qui a...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you