A la une Documents exclusifs. Cette société obscure créée par Anis...

Documents exclusifs. Cette société obscure créée par Anis Rahmani à Malte pour transférer ses devises à Dubai

-

Anis Rahmani, le tristement célèbre patron d’Ennahar TV, n’était pas seulement un propagandiste habile au service du pouvoir algérien. Il était aussi un businessman très malin qui savait comment amasser une fortune considérable et faire évader des devises vers l’étranger notamment les paradis fiscaux où les autorités algériennes ne peuvent jamais l’attraper. Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations des documents exclusifs qui relatent la création par Anis Rahmani, placé en détention préventive à la prison de Koléa le 13 février dernier, d’une obscure société offshore à Malte pour mettre en place un mécanisme de détournement de devises et de transferts d’argent vers Dubai où il dispose d’une autre société et de plusieurs comptes bancaires comme il avait été démontré par l’enquête menée par la brigade de recherches de Bab Jedid de la gendarmerie nationale. 
Cette société appelée Ennahar TV NEWS LTD est bel et bien une entreprise offshore qui avait déployé tout un montage fiscal complexe par le biais d’un agent local basé à Malte et appelé Adrian Cutajar, comme le démontrent les documents exclusifs en notre possession. Il faut savoir qu’une société offshore est une société ayant établit son siège social dans un pays étranger dans lequel elle n’exerce aucun commerce et où les dirigeants responsables ne sont pas domiciliés. Il s’agit donc là d’une société non résidente et qui profite de certains avantages fiscaux de la situation. La société est ainsi totalement gérée de l’extérieur et n’utilise pas l’économie ou les facilités du pays d’accueil. En clair, Anis Rahmani a créé à partir de janvier 2018 cette société offshore à Malte pour pouvoir transférer des fonds en toute opacité à l’abri des regards des services algériens et des services des impôts de l’Etat algérien.
Selon nos investigations, Anis Rahmani utilisait particulièrement cette société maltaise pour y placer de grosses sommes en cash dans ses comptes bancaires afin de pouvoir par la suite les transférer par le canal bancaire vers ses comptes à Dubai notamment au profit de sa société émiratie Ennahar Production FZ-LLC. 
A Malte, le transport du cash et son utilisation est facilitée par les autorités maltaises et jouit d’un législation très favorable. De cette façon, Anis Rahmani avait réussi à “blanchir son argent” en insérant son cash de provenance algérienne dans le circuit bancaire maltais.
Une véritable machine à laver qui fonctionnait à merveille jusqu’à la fin du mois de janvier 2020 date à laquelle Anis Rahmani a décidé de procéder à la fermeture de cette société maltaise certainement en raison de l’évolution de la situation politique en Algérie qui lui était entièrement hostile. En effet, Anis Rahmani savait très bien que l’arrivée au pouvoir d’Abdelmadjid Tebboune changerait radicalement les paramètres de ses relations incestueuses avec le pouvoir algérien. Anis Rahmani qui avait exercé un énorme lobbying en faveur d’Azzedine Mihoubi lors de la campagne électorale pour les élections du 12 décembre 2019 n’avait pas lésiné sur les moyens pour s’en prendre à l’honneur et dignité du candidat Abdelmadjid Tebboune.
Au lendemain de la désignation de Tebboune à la tête de l’Etat, Anis Rahmani avait commencé à prendre ses précautions en prévisions d’une fuite à l’étranger. Dieu merci, la providence ne lui permettra pas d’exécuter ce plan machiavélique. La justice algérienne mettra la main sur Anis Rahmani à la toute dernière minute au moment où il bouclait ses préparatifs pour lancer son évasion à Dubai. Aujourd’hui, le patron d’Ennahar TV est enfermé dans sa cellule à la prison de Koléa et il devra s’expliquer bientôt devant les juges à propos de toutes ses magouilles financières.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Correctif. Le pharmacien de Mostaganem n’était pas en confinement depuis son retour d’Alicante en Espagne

Algérie Part a appris de nouvelles informations sur le cas du pharmacien Belkacem Kaddour Bencherif et tient également à...

Panique à Mostaganem : un pharmacien mort de l’infection au COVI-19 soupçonné d’avoir contaminé de nombreuses personnes

Ce samedi 28 mars, le ministère de la Santé algérien a déclaré qu’un jeune homme de 45 ans de...

Karim Tabbou, Khaled Drareni et les autres détenus d’opinion : des organisations françaises et algériennes interpellent l’ambassadeur d’Algérie à Paris

À Monsieur Salah LEBDIOUI, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire en France,50, rue de Lisbonne 75008 Paris [email protected]

Algérie : la pandémie du coronavirus commence à faire des victimes au sein des familles des premiers cas confirmés

En Algérie, la pandémie du nouveau coronavirus COVID-19 commence à faire des dégâts au sein des familles des premiers...

Document. Grave négligence du ministère de la Santé algérien : aucune limitation aux enterrements des morts de la pandémie du coronavirus

Encore une autre négligence du ministère de la Santé en Algérie. Ce département ministériel qui est censé veiller sur...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you