A la une Document. Le ministère de la Santé demande aux walis...

Document. Le ministère de la Santé demande aux walis et aux directeurs des hôpitaux de lancer un appel à volontaires

-

Tandis que l’épidémie de COVID-19 progresse en Algérie et que les hôpitaux algériens se préparent à recevoir une vague de patients, le ministère de la Santé algérien a demandé aux walis et aux directeurs des hôpitaux de lancer un appel à volontaires pour renforcer les rangs du personnel soignant. 

C’est une note officielle provenant du ministère de la Santé qui invite les walis, les directeurs de santé de toutes les wilayas du pays ainsi que les directeurs des hôpitaux de lancer des appels à volontaires. Que vous soyez aide-soignant, infirmier, médecin, masseur-kinésithérapeute, manipulateur radio, brancardier ou encore technicien de laboratoire disponible dans les prochains jours… les hôpitaux algériens auront besoin de vos compétences dans les jours à venir. Cette note a été émise par la direction générale des services de santé et de la réforme hospitalière.

Cette note parle du dispositif à mettre en place pour prendre en charge les cas compliqués de l’épidémie COVID-19. Pour l’heure, cette note ne précise pas les modalités de l’enrôlement de ces volontaires et de leur intégration au sein des hôpitaux algériens. Selon des sources proches du ministère de la Santé, les volontaires seront amenés à exercer dans les services de réanimation, à remplacer des professionnels de santé appelés en renfort pour faire face à l’épidémie, ou seront en charge de l’accueil, de l’orientation et des appels.

Signalons enfin que cette note appelle tous les hôpitaux à aménager une unité de prise en charge des cas nécessitant des soins intensifs. Et cette unité doit comprendre au moins 20 lits équipés de respirateurs artificiels. Chaque hôpital algérien doit contenir également une unité de prise en charge des cas modérés de coronavirus comprenant au moins 40 lits de soins intensifs. Le secteur privé est concerné lui-aussi par cette mobilisation générale dans la lutte contre la pandémie du COVID-19. C’est dire que le ministère de la Santé s’attend à un pic dangereux de contamination au coronavirus dans les jours à venir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Analyse – Ce Casse-Tête Chinois qui Fera Rire Jaune l’Algérie !

En Afrique, les Ministres des Finances et responsables financiers de haut niveau, autant dans le secteur privé que celui...

Confidentiel. L’homme d’affaires Tayeb Ezzeraimi est mort des symptômes du coronavirus COVID-19 et son épouse est hospitalisée à Blida

Le milliardaire et homme d'affaires Tayeb Ezzeraimi, le PDG du groupe SIM, l'un des plus importants groupes privés d'agroalimentaire...

Epidémie du COVID-19 : Sans un confinement total et strict, l’Algérie risque de subir près de 2600 morts d’ici le mois de mai

Oui, la vérité fait peur. Oui, certains ne veulent pas la voir, ni l’entendre ni l’apercevoir. Elle est, pourtant,...

100 % d’augmentation des cas contaminés au coronavirus et le nombre des morts a doublé : la capitale Alger déplore plus de victimes que...

La situation est devenue totalement affolante en Algérie. Le  dernier bilan « officiel » fait part d’une augmentation vertigineuse de 100 %...

Les détenus d’opinion et les activistes du Hirak ne sont pas concernés par la grâce présidentielle de Tebboune

Mauvaise nouvelle pour les détenus d'opinion et les activistes du Hirak qui sont encore incarcérés dans les prisons algériennes....

Victimes de la pandémie du coronavirus COVID-19 : pourquoi les chiffres de l’Etat algérien sous-estiment largement la réalité

D’après les chiffres officiels de l’Etat algérien, l’épidémie du coronavirus COVID-19, qualifiée de Pandémie par l’Organisation Mondiale de la...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you