A la une Document. Le ministère de la Santé craint l'impact de...

Document. Le ministère de la Santé craint l’impact de l’épidémie du coronavirus COVID-19 sur le programme des vaccinations des enfants algériens

-

Le ministère da la Santé algérien a adressé une note officielle le lundi 6 avril pour demander à tous les responsables du secteur de la Santé notamment les directeurs des wilayas et les responsables des hôpitaux publics de ne retarder aucun programme de vaccination à cause de l’épidémie du coronavirus COVID-19 qui touche presque la totalité des régions du territoire national. 

Selon le ministère de la Santé, “tout retard des vaccinations” contre des maladies dangereuses comme la la tuberculose (BCG), la diphtérie, le tétanos, la coqueluche (vaccin DTC), la rougeole et la poliomyélite pourrait “avoir de graves conséquences” sur la santé publique. Dans ce contexte, le ministère de la Santé a ordonné le respect du Programme Élargi de Vaccination (PEV) appliqué en Algérie pour lutter contre 6 maladies meurtrières dans la petite enfance et bénéficiant d’un vaccin efficace : la tuberculose, la poliomyélite, le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la rougeole.

Ceci dit, les salles dédiés à la vaccination dans les hôpitaux publics algériens doivent être désinfectées, contrôlées et de nouvelles normes de travail doivent être mises en oeuvre pour empêcher la propagation de l’épidémie du coronavirus COVID-19. Ces normes portent, comme l’indique le document officiel du ministère de la Santé obtenu au cours de nos investigations, sur les règles d’hygiène, la distanciation physique, ports de bavettes et de masques de protection pour le personnel médical et les accompagnateurs des enfants qu’il faut vacciner, etc., le ministère de la santé a énuméré toutes les mesures de prévention qu’il faut mettre en place pour se protéger contre tout risque de contamination dans cette période troublante de l’épidémie du coronavirus COVID-19. Nous mettons à la disposition de nos lecteurs et lectrices le document intégral du ministère de la Santé pour qu’ils puissent prendre dés maintenant leurs dispositions afin d’accomplir la vaccination de leurs enfants dans les conditions sanitaires qui les protègeront contre l’épidémie du COVID-19.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

L’Algérie est en train de rater une opportunité historique pour la transformation et la diversification de son économie

 En chinois, le mot « crise » est composé de deux caractères. L'un signifie le « danger » et...

Confidentiel. Tayeb Louh n’a plus de quoi payer ses 4 avocats…

Tayeb Louh, l'ancien puissant ministre de la Justice de 2013 jusqu'à 2019, l'homme qui a voulu entrer en compétition...

Le ministère de la Santé sans secrétaire général depuis deux mois à cause des scandales de corruption

En pleine pandémie du COVID-19 face à laquelle tous les efforts sont nécessaires pour  sauver des vies et endiguer...

Confidentiel. Le général Mohamed Saal, le protecteur discret du “corrompu” Tahar Allèche

Le 27 février 2020, Algérie Part avait publié un article dans lequel il lance cette lancinante interrogation : Qui...

Exclusif. L’ombre de Fuat Tosyalı et de Selim Bora plane sur la crise algéro-française

Non, la crispation des relations algéro-françaises ces derniers jours ne s'explique pas uniquement par "les attaques médiatiques" de certaines...

Les scandales de corruption empêchent l’Algérie de présider une commission importante de l’ONU

Depuis le 21 janvier dernier, c'est l'Algérie qui avait été désignée pour présider les travaux de La Conférence du...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you