A la une Document exclusif. Un opérateur allemand propose à l’Algérie du...

Document exclusif. Un opérateur allemand propose à l’Algérie du matériel sanitaire à des prix abordables : le ministère de la Santé ne lui fournit aucune réponse !

-

En pleine course mondiale pour l’acquisition du matériel sanitaire et médical dont ont besoin cruellement les médecins dans leur lutte contre l’épidémie du coronavirus COVID-19, l’Algérie nargue un fabricant allemand qui lui a fait parvenir une offre détaillée des produits pharmaceutiques incontournables et qui font l’objet de pénurie dans le monde entier. 

Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations un document exclusif qui résume l’offre faite par l’opérateur allemand Stern Med GMBH, basé à Ravensbourg en Allemagne, au ministère de la Santé algérien. Cette offre soumise par cet opérateur allemand est chiffrée à 4,1 millions d’euros. Il s’agit d’un montant très abordable par rapport à l’envolée des prix internationaux des produits pharmaceutiques qui sont recherchés dans le monde entier pour stopper la contagion du coronavirus COVID-19.

Selon le document en notre possession, l’opérateur allemand a proposé à l’Algérie  dans son offre100 respirateurs artificiels, VENTO 62, 200 seringues électriques, 100 moniteurs multi-paramètres et 0 arceaux mobiles de radiologique  avec un système digital permettant la radioscopie ou la radiographie numérique, XENOS M 100.

Les avantages de cette offre sont multiples, a-t-on appris auprès de plusieurs sources médicales. D’abord, il s’agit de prix beaucoup moins chers par rapport aux prix qui sont affichés en ce moment sur le marché européen. Ensuite, il s’agit de produits solides et fiable de haute gamme made in Germany !

Mais, naturellement, en raison de la forte demande mondiale sur ces équipements médicaux, les prix proposés par l’opérateur allemand au ministère de la Santé algérien peuvent facilement augmenter et les mêmes produits risquent d’être indisponibles dans les jours à venir. Faisant preuve d’une totale inconscience, le ministère de la Santé algérien n’a même pas pris le soin de répondre à l’offre de cet opérateur allemand  se permettant ainsi le luxe de le narguer alors que le monde entier est en ébullition pour acquérir des moyens de protection et des équipements médicaux. Quand nos dirigeants vont se réveiller, il sera peut-être trop tard et la pénurie mondiale de ces produits pharmaceutiques sera beaucoup plus accentuée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après l’Union Européenne, la Suisse ferme ses frontières aux Algériens

Nouveau coup dur pour l'Algérie. Les autorités suisses viennent de fermer les frontières de la Suisse aux voyageurs algériens....

Confidentiel. Aroua Abdelmalek, le gendre de Gaid Salah, quitte son poste à Paris pour rentrer en Algérie

Aroua Abdelmalek, le gendre du défunt Chef d'Etat-Major de l'armée algérienne Ahmed Gaid Salah, a quitté son poste au...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par...

Après les graves révélations de Hamel, la justice algérienne n’a pas bougé le petit doigt !

L'ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a fait de graves révélations sur un large réseau mafieux de trafic...

L’ombre du clan de Houda Feraoun plane sur la crise des liquidités en Algérie

Houda-Imane Faraoun a quitté officiellement le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication...

Confidentiel. Les manoeuvres indélicates de Belhimer contre son collègue Ferhat Ait Ali

"La nouvelle Algérie" n'est en aucun cas différente  de l'ancienne Algérie. Et pour cause, les luttes de clans sont...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you