A la une Des collectifs du Hirak algérien appellent à participer à...

Des collectifs du Hirak algérien appellent à participer à l’hommage rendu à l’enseignant français sauvagement décapité

-

Plusieurs collectifs algériens à Paris très engagés en faveur de la cause du Hirak à travers l’organisation hebdomadaire des manifestations publiques sur la Place de la République au coeur de la capitale française ont appelé samedi soir à geler les actions du Hirak pour participer à l’hommage prévu ce dimanche à 15 H à la mémoire de l’enseignant sauvagement assassiné, décapité par un extrême islamiste, vendredi dernier dans une banlieue parisienne. 

Samuel Paty a été effectivement décapité par un jeune fanatique au parcours troublant parce qu’il a osé montrer à des élèves du collège où il enseignait les caricatures de Charlie Hebdo du Prophète Muhammed (QSSSL) dans le cadre d’un cours sur la Liberté d’Expression. Ce crime d’une horreur absolue a plongé toute la France dans l’émoi.

Dans ce contexte, les manifestations habituelles du Hirak algérien à la Place de la République ont été annulées et les collectifs à l’origine de l’organisation de ces rassemblements en faveur du  changement politique pacifique en Algérie ont appelé leurs compatriotes algériens à se joindre activement à l’hommage qui sera rendu ce dimanche après-midi à partir de 15 H à Samuel Paty, l’enseignant victime d’une cruelle barbarie terroriste.

“Nous avons décidé de reporter notre rassemblement hebdomadaire de demain suite à l’urgence et l’hommage prévu en même moment au professeur assassiné sauvagement. Nous demandons à nos compatriotes algériens qui souhaitent se rendre à la place de la République, de partager ce moment de recueil afin de lutter ensemble contre le fanatisme de tout bord, et surtout empêcher tout amalgame que certains veulent instaurer pour salir notre religion”, a expliqué à ce propos, samedi soir, le collectif Pour Une Nouvelle Algérie sur sa page Facebook. Ce collectif est parmi les plus dynamiques sur la scène parisienne du Hirak algérien.

De son côté, le collectif Pour la Double Rupture, un autre acteur majeur des rassemblements du Hirak de la diaspora algérienne à Paris, a fait savoir également qu’il “invite ses partisans et le public intéressé par ses activités à rejoindre massivement l’action prévue demain dimanche, 18 octobre 2020, à Place de la République à Paris, à partir de 15 heures”.

Ce collectif algérien a appelé sans aucune hésitation ses compatriotes algériens à “participer à une manifestation initiée par les associations, syndicats et organisations de la société civile française, en solidarité avec Samuel Paty, professeur d’histoire, lâchement assassiné au courant de la semaine dernière en banlieue parisienne par un terroriste islamiste. Il lui a été reproché d’avoir montré les caricatures de Charlie Hebdo à ses élèves lors d’un cours relatif à la liberté d’expression, la liberté de culte et de conscience”.

Ces appels à la solidarité avec les françaises et français endeuillés par la tragédie de cette barbarie terroriste démontrent la maturité des militants algériens et leur esprit de responsabilité. Ils témoignent enfin de leur attachement aux valeurs humanistes de la démocratie et de la tolérance religieuse. Une belle leçon de militantisme politique.

4 COMMENTS

  1. Ce terroriste et criminel était armé seulement d’un couteau alors pourquoi ils ne l’ont pas encerclé et arrêté vivant,? ou à défaut, ils pouvaient lui tirer sur les pieds..
    Arrêté vivant il pouvait dire beaucoup de choses
    Mort il a emmené des secrets avec lui
    Il y’a du”louche”dans cette affaire

  2. @Mohamed, je comprends votre désir de rejeter ce crime sur autre chose que la religion musulmane, quitte a invoquer le complot.
    Mais il faut se rendre a l’évidence, cette religion porte en elle même ce quelque chose qui pousse ses adeptes à l’extrême au nihilisme.

    • Je partage votre point de vue et j’appelle les musulmans à faire un tri dans ces textes qui porte les germes de l’ambiguité et de la violence

    • Exactement,je suis totalement d’accord avec toi
      Moi je condamne, d’ailleurs comme tous les musulmans du monde entier,cet assassinat que même les diables ne l’acceptent pas
      Même si le professeur faty,que le bon Dieu ait son âme, a offensé le prophète Mohamed QSSL,,les musulmans devaient selon la loi divine lui rendre la même monnaie,dent pour dent,oeil pour oeil et non pas le tuer
      Mais ce qui m’agace, pour quoi la police ne l’a pas arrêté vivant ?, ,et du coup neutraliser, par la suite, tous ce que l’ont embrigadé ou manipulé . C’est mon point de vue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Contribution. Les parents des enfants AUTISTES réclament le droit à la scolarisation de leurs enfants en Algérie

Les parents des enfants autistes de tout le territoire national se sont mobilisés grâce aux réseaux sociaux, pour faire...

Ailleurs en Afrique, on ne dévalue pas, mais on se lance dans l’Industrie…

Quel incroyable décalage. Pour se relancer face à la crise mondiale du COVID-19, l'Algérie a tracé un plan d'action...

L’avenir est en Afrique et l’Algérie ne l’a pas encore compris

L'une des grandes leçons de cette pandémie de la COVID-19 est la nécessité d'en finir avec la dépendance vis-à-vis...

Dévaluation, ce choix chaotique qui va faire mal, très mal aux Algériennes et Algériens

Ce qui était craint par de nombreux experts économistes va être finalement adopté et déployé par le régime algérien...

Pourquoi les pertes de Sonatrach vont dépasser largement les 10 milliards de dollars cette année

Hier lundi, le ministère de l'Energie a reconnu que cette année 2020, le groupe Sonatrach, principal poumon économique du...

Le dinar algérien va perdre encore jusqu’à 21 % de sa valeur : le régime algérien prépare une terrible dévaluation d’ici 2023

Très mauvaise nouvelle pour les consommateurs et les salariés algériens. Le régime algérien a décidé de lancer une très...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you