A la une COVID-19 : la moyenne des contaminations en Algérie dépasse...

COVID-19 : la moyenne des contaminations en Algérie dépasse celle de la France et de l’Italie

-

La situation sanitaire en Algérie fait peur, très peur. Désormais, la moyenne quotidienne des contaminations au COVID-19 par un million d’habitants dépasse celle de la France ou de l’Italie, des pays qui étaient au mois d’avril ou mars derniers les pires foyers épidémiologiques du monde. C’est dire que la pandémie a reculé en Europe pour s’installer vigoureusement dans certains pays africains comme l’Algérie. 

En effet, comme nous le montre cette datavisualisation de la plateforme Our World In Dala, une publication en ligne qui présente des recherches empiriques et des données scientifiques sur de nombreux domaines de la vie sociale avec des publications dirigées par des chercheurs de la prestigieuse Université d’Oxford et s’appuyant sur de nombreuses sources scientifiques internationales, l’Algérie enregistre en ce moment une moyenne quotidienne de 10.49 nouveaux cas confirmés de COVID-19 par un million d’habitants. Cette  moyenne par jour des contaminations est effectivement plus élevée que celle de la France, à savoir 9.51, ou l’Italie (3.54).

La moyenne quotidienne algérienne des contaminations au COVID-19 est beaucoup plus élevée  que celle de l’Allemagne (4.71), du Royaume-Uni (9.46) et s’approche de celle de l’Espagne (11.61).

Les datavisualisations et les cartographies de l’évolution de la pandémie du COVID-19 nous apprennent également une autre réalité amère et inquiétante. La moyenne actuelle et quotidienne des contaminations au COVID-19 en Algérie est en train de prendre la même courbe ascendante de celle des pays européens au mois de mars dernier lorsque ces pays étaient les principaux foyers de la pandémie sur la planète. En effet, le 12 mars 2020, la France, l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne ou la Pologne avaient enregistré des moyennes quotidiennes de contaminations qui commençaient à partir de 7 cas confirmés pour un million d’habitants. Presque mois un plus tard, à savoir le 9 avril 2020, cette moyenne quotidienne des contaminations au COVID-19 a totalement explosé pour dépasser les 59 cas confirmés pour chaque million d’habitants. La conclusion est claire même si elle fait froid dans le dos : d’ici plus au moins un mois, l’Algérie risque de connaître le même scénario épidémiologique que l’Europe du mois d’avril dernier. Or, l’Algérie n’a ni les moyens financiers ni les infrastructures sanitaires nécessaires pour sauver ses patients atteints de COVID-19.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après l’Union Européenne, la Suisse ferme ses frontières aux Algériens

Nouveau coup dur pour l'Algérie. Les autorités suisses viennent de fermer les frontières de la Suisse aux voyageurs algériens....

Confidentiel. Aroua Abdelmalek, le gendre de Gaid Salah, quitte son poste à Paris pour rentrer en Algérie

Aroua Abdelmalek, le gendre du défunt Chef d'Etat-Major de l'armée algérienne Ahmed Gaid Salah, a quitté son poste au...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par...

Après les graves révélations de Hamel, la justice algérienne n’a pas bougé le petit doigt !

L'ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a fait de graves révélations sur un large réseau mafieux de trafic...

L’ombre du clan de Houda Feraoun plane sur la crise des liquidités en Algérie

Houda-Imane Faraoun a quitté officiellement le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication...

Confidentiel. Les manoeuvres indélicates de Belhimer contre son collègue Ferhat Ait Ali

"La nouvelle Algérie" n'est en aucun cas différente  de l'ancienne Algérie. Et pour cause, les luttes de clans sont...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you