A la une Confidentiel. Un lobby à Sonatrach veut placer un DG...

Confidentiel. Un lobby à Sonatrach veut placer un DG avec un “niveau terminal” à la tête de NAFTAL

-

Un lobby s’est constitué ces jours-ci au sein de la direction générale de Sonatrach autour du PDG Toufik Hakkar dans l’objectif de désigner un nouveau directeur général à la tête de NAFTAL, l’une des filiales les plus stratégiques et importantes de la compagnie nationale des hydrocarbures. Selon nos investigations, des lobbyistes ont été dépêchés pour persuader Toufik Hakkar de désigner un certain Nacer-Eddine Henakeria à la tête de la direction générale de NAFTAL. Or, il s’avère que ce dernier n’a même pas le baccalauréat. Son d’instruction s’est arrêtée au niveau terminal ! 

Un nouveau DG qui est un non bachelier, c’est le scénario que souhaite concrétiser le clan de Toufik Hakkar au sein de NAFTAL. Nacer-Eddine Henakria est un ancien cadre dirigeant de NAFTAL qui est à la retraite depuis 2016. Originaire de Tébessa, Nacer-Eddine Henakeria était directeur régional de NAFTAL à Skikda. Il avait été également l’un des anciens directeurs centraux à la direction générale de NAFTAL. L’homme  que Toufik Hakkar et son clan veut placer à la tête de NAFTAL est de formation… infirmier ! Il avait été recruté par complaisance à Sonatrach où il avait bénéficié d’une formation spécialisée dans le cadre de l’exploitation et la commercialisation du GPL.

Un parcours d’une médiocrité inédite qui en dit long sur les critères de nomination des hauts cadres au sein de Sonatrach et ses filiales. Ce n’est pas la première fois que des cadres de NAFTAL sont promus alors qu’ils sont d’un niveau d’instruction ridicule. Le secrétaire général du syndicat UGTA de NAFTAL, Lazhar Adjroud, a un niveau de 7e année CEM. Et pourtant, il a le statut de… cadre dirigeant à NAFTAL !

Rappelons en dernier lieu que NAFTAL est l’une des filiales les plus stratégiques de Sonatrach. Elle emploie plus de 31 mille personnes et elle réalise un chiffre d’affaires de 2,8 milliards de dollars par an. C’est une filiale de Sonatrach qui engage des intérêts financiers énormes.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après l’Union Européenne, la Suisse ferme ses frontières aux Algériens

Nouveau coup dur pour l'Algérie. Les autorités suisses viennent de fermer les frontières de la Suisse aux voyageurs algériens....

Confidentiel. Aroua Abdelmalek, le gendre de Gaid Salah, quitte son poste à Paris pour rentrer en Algérie

Aroua Abdelmalek, le gendre du défunt Chef d'Etat-Major de l'armée algérienne Ahmed Gaid Salah, a quitté son poste au...

Exclusif. Le PDG de Sonatrach écarté de la commission de travail sur l’élaboration des textes de la Nouvelle loi sur les Hydrocarbures

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a été brutalement écarté de la commission de travail mise en place par...

Après les graves révélations de Hamel, la justice algérienne n’a pas bougé le petit doigt !

L'ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a fait de graves révélations sur un large réseau mafieux de trafic...

L’ombre du clan de Houda Feraoun plane sur la crise des liquidités en Algérie

Houda-Imane Faraoun a quitté officiellement le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication...

Confidentiel. Les manoeuvres indélicates de Belhimer contre son collègue Ferhat Ait Ali

"La nouvelle Algérie" n'est en aucun cas différente  de l'ancienne Algérie. Et pour cause, les luttes de clans sont...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you