A la une Confidentiel. Les "services" vont réactiver leurs poursuites judiciaires contre...

Confidentiel. Les “services” vont réactiver leurs poursuites judiciaires contre Anis Rahmani pour atteinte à corps constitué

-

De nouvelles affaires judiciaires vont éclater dans le sillage de l’arrestation et l’emprisonnement d’Anis Rahmani, le patron d’Ennahar TV. Les services secrets algériens, l’ex-DRS, vont réactiver les poursuites judiciaires à l’encontre d’Anis Rahmani pour atteinte grave à corps constitué à la suite de la diffusion le 9 octobre 2019 de l’enregistrement de sa communication téléphonique avec le colonel Smail, un haut gradé du DRS, et ex-chef du centre opérationnel Antar à Ben Aknoun. 
 
A l’époque des faits, une plainte devait être déposée pour poursuivre Anis Rahmani devant les tribunaux. Mais, cette procédure a été suspendue en raison du véto du ministère de la Défense Nationale sous l’égide du défunt Gaid Salah. En effet, si les services de renseignements algériens  étaient officiellement rattachés à la Présidence de la République, ils gardent toujours le statut d’agents et officiers militaires et dépendent juridiquement du ministère de la Défense Nationale.
 
Aujourd’hui, après la disparition de Gaid Salah, rien ne peut bloquer cette action judiciaire d’autant plus que les deux principales branches des services secrets algériens, la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ont été rattachées de nouveau à la Présidence de la République depuis l’arrivée au pouvoir d’Abdelmadjid Tebboune. Après avoir bénéficié de l’impunité pendant des années, Anis Rahmani est rattrapé par son passé et cette futur affaire judiciaire concernant l’enregistrement audio d’un officier du DRS dévoilé sur sa télévision Ennahar TV va provoquer certainement l’un des plus gros scandales de l’Algérie contemporaine.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Document. Dons pour l’Etat algérien contre le coronavirus COVID-19 : l’inédite formule d’intimidation utilisée par la direction générale de Sonatrach à l’encontre de...

La manoeuvre est subtile, mais dégage une hypocrisie sans précédent. Au nom de la solidarité nationale à laquelle appelle...

La détresse de ces voyageurs algériens bloqués aux Etats-Unis menacés par la misère et la disette

Près de 200 voyageurs algériens sont bloqués dans plusieurs régions aux Etats-Unis notamment à New York et Los Angeles...

Exclusif. Le général Belkecir en “confinement” à Dubai et la justice militaire algérienne a peur de son “disque dur”

Pendant que l'Algérie se débat dans une crise multidimensionnelle qui s'éternise, le sulfureux général Ghali Belkecir, l'ex-patron de la...

L’Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP), l’autre maillon du favoritisme et de l’opacité qui entoure le secteur de la Santé en Algérie

Presque tous les Algériens ne connaissent pas l’Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP). Et pourtant, il s’agit d’une institution...

Document Exclusif. Un opérateur pharmaceutique privé raconte les représailles dont il est la cible après avoir dénoncé la mafia (Issaba) du secteur de la...

C’est une longue et émouvante lettre que vient d’adresser le médecin Mohammed Meddane, Co-Directeur de l’opérateur pharmaceutique privé MEDSANTE,...

Un expert algérien explique les bons gestes à faire avec ses courses pour se protéger du Covid-19

Karim Bouchareb, Dr Vétérinaire, spécialiste de la sécurité alimentaire et détenteur du prix de l’innovation lors du SIAL –...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you