A la une Confidentiel. Le général Mohamed Saal, le protecteur discret du...

Confidentiel. Le général Mohamed Saal, le protecteur discret du “corrompu” Tahar Allèche

-

Le 27 février 2020, Algérie Part avait publié un article dans lequel il lance cette lancinante interrogation : Qui protège Tahar Allèche, le patron de l’Aéroport d’Alger ?” Aujourd’hui, les investigations menées par nos soins ont permis d’identifier ce protecteur discret qui a pu empêcher l’emprisonnement ou le limogeage de Tahar Allèche qui fait l’objet depuis le printemps 2019 d’une profonde enquête pour corruption, abus de fonction, trafic d’influence et octroi d’indus avantages.
Il faut savoir qu’effectivement, Tahar Allèche jouit d’une impunité qui soulève de nombreuses interrogations. Une plainte pour menaces de mort a été déposée à son encontre au mois de mars 2019. Enregistrée officiellement par le parquet du tribunal de Dar El-Beida au mois de juin 2019, comme le montre les documents exclusifs révélés récemment par Algérie Part. Mais jusqu’à aujourd’hui, Tahar Allèche n’a jamais été inquiété et il continue à se pavaner dans les rues de la capitale Alger.  Il est cité officiellement dans plusieurs dossiers notamment les affaires de corruption provoquées par les révélations fracassantes d’Algérie Part sur les conditions dans lesquels deux contrats de sociétés britanniques ont été suspendus par Tahar Allèche en 2018. Des sociétés étrangères punies par le puissant patron de l’aéroport d’Alger parce qu’elles ont refusé de lui verser des pots-de-vin.
Mais qui a pu offrir une telle immunité à Tahar Allèche ? Il s’agit en réalité d’un général très discret et totalement méconnu auprès de l’opinion publique en Algérie. Le Général Mohamed Saal, Directeur Général de l’Ecole Nationale Préparatoire aux Etudes d’Ingénieur (ENPEI) Badji-Mokhtar de Rouiba (Alger). Ce général est le beau-père de l’un des cadres de la Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires d’Alger (SGSIA), à savoir le jeune TAREK Mehdi, cadre employé dans le “service Recrutement” à la Direction des Ressources Humaines (DRH) de la SGSIA. Le jeune TAREK Mehdi a joué le rôle d’intermédiaire entre Allèche Tahar et ce haut cadre Supérieur dans l’Armée nationale populaire (ANP).
Grâce à cette protection qui lui a été offert généreusement, Tahar Allèche a pu pénétrer le cercle très fermé des hauts gradés de l’Armée algérienne qui ont monopolisé le pouvoir depuis la chute des Bouteflika le 2 avril 2019 et l’instauration du régime Gaid Salah. Avec le parrainage du beau-père de son collaborateur à la DRH de la SGSIA, Tahar Allèche s’est offert même le luxe de fréquenter les cérémonies militaires du ministère de la Défense nationale. Quel joyeux destin pour un dirigeant corrompu qui fait l’objet de tant de scandales ayant défrayé la chronique…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Le coronavirus COVID-19 provoque la panique au tribunal de Sidi M’hamed à Alger

Enorme panique ce jeudi matin au tribunal de Sidi M'hamed à Alger lors du procès du milliardaire Mahieddine Tahkout,...

Biskra, Sétif, El-Oued : ces régions en Algérie où la pandémie est en train “d’exploser”

Les dernières chiffres officiels viennent de tomber. Le ministère de la Santé a dévoilé ce jeudi que 460 nouveaux cas...

Comment les chiffres officiels mensongers ont aggravé la propagation de la pandémie du COVID-19 en Algérie

Depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19 en Algérie, le ministère de la Santé a donné des...

Une augmentation de 189 % des nouveaux cas contaminés en deux semaines : l’Algérie parmi les foyers dangereux du COVID-19 dans le monde

L'Algérie est en train de payer cash son insouciance et indifférence face à la pandémie du COVID-19. Après avoir...

Un acte de sabotage a privé les patients COVID-19 de l’oxygène à Biskra : les graves révélations des autorités algériennes

La pénurie de l'oxygène médical qui est à l'origine des décès de plusieurs personnes souffrant du COVID-19 à Biskra...

Document exclusif. L’Algérie se lance tardivement dans les enquêtes épidémiologiques sur l’entourage des patients du COVID-19

Il aura fallu que la situation sanitaire frôle la catastrophe pour que l'Algérie réagisse enfin. Les autorités sanitaires algériennes...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you