A la une Confidentiel. L'Algérie va réouvrir les puits de pétrole fermés...

Confidentiel. L’Algérie va réouvrir les puits de pétrole fermés à Hassi Messaoud pour compenser les pertes du gisement El Merk

-

L’Algérie est privée pendant une période indéterminée de la production de son deuxième gisement de pétrole après celui de Hassi Messaoud, à savoir celui d’El Merk, théâtre mercredi soir d’une dramatique explosion endommageant le four du centre de traitement et de production des hydrocarbures (CPF). Dans ce contexte, les autorités algériennes sont contraintes de réouvrir les champs pétroliers fermés à Hassi Messaoud depuis le mois d’avril dernier dans le cadre de l’application de l’accord OPEP+ portant sur la réduction des quotas de production des pays pétroliers conclu le 12 avril dernier, a appris Algérie Part au cours de ses investigations. 

Il s’agit de près de 80 champs pétroliers qui seront relancés à la suite d’une fermeture appliquée dans le cadre de l’accord des 9,7 millions de barils de coupe sur lesquels l’OPEP+ s’est accordée à partir du 1er mai et sur une période de deux mois. Le même accord prévoit pour la période suivante de six mois, (du 1er juillet 2020 au 31 décembre 2020), l’ajustement total convenu passe à 7,7 millions de barils puis à 5,8 millions de barils pendant seize mois. Pour compenser les pertes des 100 mille barils de pétrole qui ne seront pas produits par le gisement El Merk pendant une période indéterminée en attendant de réparer les dégâts du dramatique incendie de mercredi soir et de procéder à un audit approfondi des installations du CPF afin de détecter la moindre anomalie qui risque de causer de nouvelles explosions,  la Sonatrach est contrainte de relancer la production de ses gisements fermés dans le bassin de Hassi Messaoud.

C’est la seule alternative qui est lui possible pour limiter les immenses pertes financières puisqu’elle s’est amputée une production quotidienne de 100 mille barils par jour. Et l’arrêt des activités du gisement El Merk risque de durer encore longtemps au regard de la complexité des protocoles de sécurité et des expertises nécessaires à la remise en état du complexe CPF touché de plein fouet par l’incendie du four.

Un four qui est totalement détruit, a-t-on appris auprès de plusieurs sources concordantes mobilisées sur le site d’El Merk. Sonatrach devra donc procéder à l’installation d’un nouveau four dont le coût risque de dépasser les 40 millions de dollars, voire les 50 millions de dollars. Ce processus nécessite un la mise en place d’un processus technique et commercial qui peut durer jusqu’à 12 mois. Le coeur de la production d’El Merk est donc violemment touché car sans ce four, il n’est pas possible de traiter les hydrocarbures extraits des divers puits exploités par les équipes de forage du groupement Berkine créée en 1998 par Sonatrach et la compagnie américaine Anadarko.  En plus, sans ce four, il n’est pas possible de produire du GPL et les condensats, à savoir du pétrole léger de haute valeur principalement utilisés comme matières de base pour l’industrie et comme composés de fluidification lors de la production d’essence.

Rappelons enfin que le champ d’El Merk du groupement Berkine est composé de deux trains de traitement de brut et condensat d’une capacité de 63500 Barils par jour, d’un train de traitement de GPL de 30.000 Bbl/j. La capacité total de stockage de brut est de 320.000 barils (50.000m3), alors que celle de stockage de condensat est de 24.000m3. Le site est exploité par Sonatrach en partenariat avec les compagnies étrangères Anadarko, Total et Eni, et ce depuis 2013.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Nouvelle victoire d’Algérie Part devant les tribunaux français

Lorsque la Justice est indépendante, la liberté de la presse triomphe. Algérie Part vient de gagner un nouveau procès...

Documents exclusifs. Daelim, cette société sud-coréenne qu’un puissant lobby algérien veut lui offrir un marché de 6 milliards de dollars

L'Algérie a toujours fait rêver les grosses entreprises sud-coréennes. Comme Samsung, Hyundai ou Daewoo, le groupe sud-coréen Daelim a...

Quand un Proche de Gaid Salah Met la Sécurité Alimentaire des Algériens en Danger !

Le 26 Novembre 2020, Le Chef du gouvernement, Abdelaziz Djerrad a mis fin, à travers la voix du Ministre...

COVID-19. Un organisme spécialisé officiel algérien prévient : la deuxième vague est plus dangereuse que la première

La deuxième vague déferlante de l'épidémie du coronavirus COVID-19 qui s'abat en ce moment sur l'Algérie est nettement plus...

Autorisation d’entrée sur le territoire algérien : la honteuse loi du piston !

Pour rentrer dans leur propre pays, les ressortissants algériens ont besoin depuis le mois de la fin du mois...

Des “allégations de tortures” contre les activistes et militants pacifiques du Hirak : les graves accusations du Parlement européen contre l’Algérie

La Résolution du Parlement européen adoptée à une majorité écrasante hier jeudi 26 novembre sur La détérioration de la situation...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you