A la une Confidentiel. La direction générale de Sonatrach rappelle un ancien...

Confidentiel. La direction générale de Sonatrach rappelle un ancien haut responsable pour gérer la crise des fuites de pétrole d’El-Oued

-

Pris de panique face à l’ampleur des dégâts des fuites de pétrole survenues jeudi 3 septembre dernier dans la wilaya d’El-Oued, le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a rappelé Slimane Arbi-Bey, l’ex-patron de l’activité TRC du groupe qui avait été relevé de ses fonctions au mois de février 2019. 

Slimane Arbi-Bey avait été nommé  le 13 décembre 2018 vice-président chargé de l’activité transport des hydrocarbures par canalisation avant de quitter ses fonctions dans un contexte houleux caractérisé par les troubles politiques dans lesquels était plongée l’Algérie au début de l’année 2019. Slimane ARBI BEY connaît très bien le secteur du TRC et ses complexités car il était auparavant en 2017 le Directeur Général du Transport par Canalisation de SONATRACH. Contrairement à l’actuel premier responsable de l’activité TRC de Sonatrach, Amine Melaika, Slimane Arbi Bey est un véritable cadre expérimenté et connaisseur des problèmes de l’activité TRC.

Depuis cette semaine, Toufik Hakkar, le PDG de Sonatrach, l’a désigné à la tête d’une cellule de crise appelée à gérer les conséquences des fuites de pétrole qui ont provoqué une véritable catastrophe dans la wilaya d’El-Oued. Au départ, Slimane Arbi Bey devait rejoindre l’Espagne pour diriger une filiale de Sonatrach avant d’être admis à la retraite. Mais Toufik Hakkar, conscient de l’incompétence chronique de l’équipe actuelle qui l’entoure, a décidé en signe de désespoir de rappeler Slimane Arbi Bey pour lui permettre de sauver sa tête au moment où une commission interministérielle va rendre ses premières conclusions sur les causes de ces fuites de pétrole dans un rapport qui sera remis à la Présidence de la République. Ce rapport est, d’ailleurs, toujours en cours de préparation.

Avec le retour de Slimane Arbi-Bey, Toufik Hakkar a confirmé ainsi que ses plus proches collaborateurs comme l’amateur Amine Melaika souffrent d’un terrible déficit de compétence. C’est pour cette raison qu’il ne peut nullement compter sur eux pour gérer et diriger l’actuelle crise des fuites de pétrole. Les choix de l’actuel PDG de Sonatrach sont plus que jamais la preuve de son incapacité dangereuse à prodiguer un management salutaire à la tête de Sonatrach.

Rappelons enfin que d’importantes quantités de pétrole déversées se sont mélangées aux eaux de l’oued Itell, donnant à voir le spectacle d’un désastre environnemental. Les agriculteurs travaillant les terres et les palmeraies au bord du cours d’eau ont décrit dans plusieurs témoignages diffusés sur les réseaux sociaux l’ampleur de la catastrophe.  En plus des pertes agricoles, des craintes sont exprimées sur les risques qu’encourent les ressources animales de la région (ovines, caprines et camelines). Il faut savoir en dernier lieu que couvert végétal de toute la wilaya d’El-Oued est très riche en diversité floristique et surtout en plantes aromatiques très recherchées, surtout par les éleveurs chameliers. Ce patrimoine risque d’être gravement impacté. Mais les agriculteurs de la région craignent que  l’eau des puits artésiens qui sert à l’irrigation des palmeraies environnantes soient polluée. Ils seraient ainsi confrontés à des menaces fatales pour le bétail et l’irrigation des terres agricoles.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Exclusif. Le patron de la plus importante banque algérienne à l’étranger auditionné pendant plus de 17 heures par la Police française

La police française continue d'approfondir son enquête sur la Banque BIA, la plus importante banque algérienne établie à l'étranger....

Confidentiel. Le député milliardaire Abdelmalek Sahraoui, son partenaire à Sétif et le “cadeau” de deux milliards pour Bédoui

Le député milliardaire Abdelmalek Sahraoui, le dernier des oligarques algériens encore épargnés par les poursuites judiciaires et jouissant encore...

Capital Humain 2020 – L’Algérie Première en Afrique du Nord Selon la Banque Mondiale !

L'indice du capital humain (HCI) est une mesure internationale qui compare les composants clés du capital humain à travers...

L’absence d’une politique de dépistage en Algérie rend impossible l’ouverture réelle des frontières

L'Algérie risque, malheureusement, de ne pas pouvoir ouvrir ses frontières jusqu'à la fin... de la pandémie de la COVID-19...

Algérie : Une probable reprise des vols nationaux au mois d’octobre, mais aucun plan d’action pour gérer l’ouverture des frontières

C'est le fou total. Les autorités algériennes n'ont préparé aucun plan pour gérer l'ouverture des frontières afin d'affronter le...

Sonatrach – Ces Hauts Cadres Qui Paient Pour se Maintenir à Leurs Postes !

Un nouveau scandale vient d’ébranler l’organisation et le fonctionnement de la société publique d’Hydrocarbures algérienne Sonatrach, en matière de...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you