A la une Comment Louisa Hanoune a organisé la rencontre entre Said...

Comment Louisa Hanoune a organisé la rencontre entre Said Bouteflika et le général Toufik

-

Louisa Hanoune, la présidente et leader du parti des travailleurs, l’une des figures de proue de la scène politique algérienne, a reconnu le dimanche et lundi derniers au tribunal militaire de Blida qu’elle était l’organisation de la rencontre secrète entre Said Bouteflika et le général Toufik le 27 mars 2019 à Dar El-Afia à Hydra. 

Tout a commencé le 26 mars 2019 lorsque Louisa Hanoune appelle Said Bouteflika pour lui lancer cette phrase assassine : « La situation du pays est explosive ! Qu’attendez-vous pour quitter le pouvoir ? » Et Said Bouteflika lui répond qu’on ne peut pas parler « de ces choses-là au téléphone. On doit se voir ». C’est à ce moment-là que Louisa Hanoune insiste pour associer à cette rencontre le général Toufik, l’ex-patron du DRS pendant plus de 25 ans.

Et devant les juges du tribunal militaire de Blida, Louisa Hanoune a défendu ses choix et ses positions. « Le général Toufik a une expérience de plus de 25 ans à la tête des services de renseignements. Il a une grande expérience dans la gestion des crises politiques. Aux Etats-Unis et dans certains autres pays, on consulte toujours les anciens chefs des services », a confié la présidente du parti des Travailleurs qui n’a pas du tout caché ses relations avec le général Toufik.

« J’étais toujours en contact avec le général Toufik car il a toujours adopté des positions nationalises et républicaines », se justifie-t-elle avant de conclure son témoignage par un pavé dans la mare. « En 2015, une Issaba s’est constituée contre ma personne parce que j’ai lancé une initiative avec 19 autres personnalités où nous demandions de rencontrer le Président Bouteflika pour nous assurer que c’était réellement lui qui prenait les décisions »…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Correctif. Le pharmacien de Mostaganem n’était pas en confinement depuis son retour d’Alicante en Espagne

Algérie Part a appris de nouvelles informations sur le cas du pharmacien Belkacem Kaddour Bencherif et tient également à...

Panique à Mostaganem : un pharmacien mort de l’infection au COVI-19 soupçonné d’avoir contaminé de nombreuses personnes

Ce samedi 28 mars, le ministère de la Santé algérien a déclaré qu’un jeune homme de 45 ans de...

Karim Tabbou, Khaled Drareni et les autres détenus d’opinion : des organisations françaises et algériennes interpellent l’ambassadeur d’Algérie à Paris

À Monsieur Salah LEBDIOUI, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire en France,50, rue de Lisbonne 75008 Paris [email protected]

Algérie : la pandémie du coronavirus commence à faire des victimes au sein des familles des premiers cas confirmés

En Algérie, la pandémie du nouveau coronavirus COVID-19 commence à faire des dégâts au sein des familles des premiers...

Document. Grave négligence du ministère de la Santé algérien : aucune limitation aux enterrements des morts de la pandémie du coronavirus

Encore une autre négligence du ministère de la Santé en Algérie. Ce département ministériel qui est censé veiller sur...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you