À la une

Scrutin présidentiel du 12 décembre prochain : Mohamed Chorfi promet un système informatique “qui relèguera la fraude au domaine de l’impossible”

C’est une première. Pour combattre la fraude et garantir la transparence des prochaines élections présidentielles prévues le 12 décembre prochain, un système informatique sera mise en place pour assurer la surveillance des élections. Et ce système informatique sera présenté par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) la semaine prochaine. 

D’après Mohamed Chorfi, le président de l’ANIE, que le système informatique qui sera piloté par des experts en informatique “relèguera la fraude au domaine de l’impossible”. “Je pense que personne n’oserait une tentative de fraude, avec ce qui sera assuré comme procédures préventives dans ce sens”, a-t-il déclaré dans un entretien accordé à l’APS, l’agence de presse gouvernementale. Auparavant, Mohamed Charfi, avait assuré, à maintes reprises, que la présidentielle du 12 décembre se déroulera en toute transparence, grâce notamment à l’efficacité des procédures relatives à la surveillance mises en place.

 

Il avait, par la même occasion, annoncé la présentation, prochainement, d’un exposé détaillé” sur le fichier électoral national, notant que “ce qui était considéré auparavant comme impossible est devenu aujourd’hui une réalité et un acquis pour l’Algérie”. Rappelons enfin que l’ANIE avait retenu cinq candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. Il s’agit du secrétaire général par intérim du parti du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi, le président du Mouvement El-Bina Abdelkader Bengrina, le président du parti Talaie El Houriyet Ali Benflis, le président du parti du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaïd et l’ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune.

 

Commentez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 − 3 =


Les plus populaires

AlgériepartPlus est un journal en ligne d’investigation et de décryptage. Il enquêtera sur les pouvoirs politiques, économiques, sociaux, culturels, sportifs de notre pays. Il fera de son mieux pour éclairer les enjeux de l’actualité algérienne et tentera de les expliquer de façon pédagogique. Notre ligne éditoriale est totalement indépendante par rapport aux autorités en place. Nous revendiquons entièrement notre engagement en faveur des valeurs citoyennes comme le développement, la transparence, l’équité, la justice sociale et le respect des droits de l’homme et de la défense des libertés publiques.

Tags populaires

To Top