Révélations. Said Bouteflika a refusé Zoubida Assoul, Bouchachi et...
Array

Révélations. Said Bouteflika a refusé Zoubida Assoul, Bouchachi et les autres parce qu’il voulait seulement de Zeroual

-

Au début du mois de mars dernier, une liste de personnalités nationales pouvant conduire une période de transition en Algérie a été proposée à Said Bouteflika. Cette liste comprenait plusieurs acteurs et personnalités jouissant de grande influence sur le Hirak comme Zoubida Assoul ou Mustapha Bouchachi ainsi que d’autres personnalités de la société civile. Mais Said Bouteflika a refusé catégoriquement de concevoir une période de transition en composant avec ces personnalités. 

Le frère et conseiller influent de l’ex-Président de la République avait refusé ses propositions qui lui ont été formulées par plusieurs conseillers et autres anciens dirigeants civils ou militaires parce qu’il avait d’ores et déjà planifié un plan de sortie de crise. Ce plan il l’avait négocié avec le général Toufik lors de la fameuse réunion organisée à Dar El-Affia à Hydra, une villa appartenant aux services secrets algériens. Ce plan consistait à convaincre Liamine Zeroual de revenir aux commandes pour une courte période de transition le temps d’organiser une nouvelle élection présidentielle.

Le général Toufik avait tenté de persuader Said Bouteflika de miser sur des personnalités politiques comme Ali Benflis ou Benbitour, deux anciens chefs de gouvernement capables aux yeux du général Toufik de garantir le bon fonctionnement des institutions de l’Etat. Mais Said Bouteflika refuse encore cette option et préfère encore et toujours Liamine Zeroual. Pourquoi ? Selon nos sources, Said Bouteflika savait que Liamine Zeroual avait de bonnes relations avec Ahmed Gaid Salah, le chef d’Etat-Major de l’ANP. Said Bouteflika espérait utiliser Zeroual pour contenter Gaid Salah dans un premier temps et gagner ainsi du temps pour le neutraliser ensuite dans un second temps.

Ce plan ne va pas fonctionner puisque le 30 mars, lors que le général Toufik rencontrera Liamine Zeroual chez lui à Moretti, l’ancien président de la République déclinera cette proposition et refusera de collaborer avec Said Bouteflika. Pis encore, le 2 avril, Liamine Zeroual publie un communiqué où il rend public les discussions confidentielles qu’il avait tenu avec le général Toufik. Gaid Salah saisit cette opportunité pour appuyer sa théorie du complot visant à décapiter l’Etat-Major de l’ANP qui voulait recourir à l’article 102 pour destituer Abdelaziz Bouteflika. La suite, tous les Algériens la connaissent : le général Toufik, Tartag (patron des services) et Said Bouteflika finissent à la prison de Blida pour “complot contre l’autorité de l’Armée”.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Confidentiel. Après avoir été soumis à une ISTN : Nacer Bouteflika récupère son passeport et peut voyager à l’étranger

Nacer Bouteflika, de son vrai nom Abderrahim Bouteflika, le frère cadet d’Abdelaziz Bouteflika, l’ancien chef d’Etat déchu le 2...

Sécurité – Les Emiratis Installent une Base Militaire aux Frontières de l’Algérie !

En 2016, un accord avait été conclu entre le gouvernement de la Mauritanie et les Émirats Arabes Unis, en...

Confidentiel. Tous les dossiers judiciaires des oligarques algériens retardés pour entamer des négociations concernant la restitution de leur argent

De nombreux procès des oligarques les plus riches de l'ère Bouteflika n'ont pas été programmés et retardés à la...

Documents exclusifs. Comment le général Belkecir a sacrifié des petits employés pour protéger des ministres et des hauts responsables

Algérie Part a obtenu des documents exclusifs au cours de ses investigations qui démontrent que l'ancien commandant de la...

Une nouvelle lutte de clans menace la stabilité et l’avenir de Sonatrach à cause du dossier de la raffinerie Augusta

Le dossier de la raffinerie italienne Augusta rachetée en 2018 par la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach suscite une...

Erdogan prend beaucoup à Tebboune et donne presque rien à l’Algérie : beaucoup d’annonces et très peu de résultats favorables aux Algériens

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a fait son show à Alger. Il a encore une fois démontré que...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you