Non classifié(e)

Le chanteur Réda City 16 prépare un dossier de 120 pages et dépose plainte contre Anis Rahmani

Le tristement célèbre Anis Rahmani sera à nouveau poursuivi devant les tribunaux à la suite des dangereux dérapages des campagnes de lynchage médiatique orchestrées par sa chaîne de télévision Ennahar TV. 

Cette fois-ci, c’est le chanteur Réda City 16 qui va ester en justice le patron d’Ennahar TV. Les avocats du rappeur écroué à la prison d’El-Harrach pendant 4 mois ont préparé un dossier de 120 pages pour incriminer Anis Rahmani et le mettre devant ses responsabilités. Les avocats de Réda City ont répertorié de nombreux cas de diffamation, d’atteintes à la vie privée et de préjudices à l’intégrité morale de toute la famille du rappeur qui avait subi durant des jours une humiliante campagne de dénigrement sur Ennahar TV ainsi que les autres supports médiatiques appartenant au groupe d’Anis Rahmani.

Rappelons enfin que le patron de presse Anis Rahmani a été ciblé auparavant par plusieurs plaintes déposées par les familles des victimes de violentes campagnes de lynchage médiatique. Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part, avait déposé plusieurs plaintes contre Anis Rahmani depuis le mois de novembre 2018. Malheureusement, jusqu’à jour d’aujourd’hui, aucun juge n’a osé inquiéter Anis Rahmani en dépit de toutes les preuves accablantes présentées à son encontre.

Commentez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 2 =


Les plus populaires

AlgériepartPlus est un journal en ligne d’investigation et de décryptage. Il enquêtera sur les pouvoirs politiques, économiques, sociaux, culturels, sportifs de notre pays. Il fera de son mieux pour éclairer les enjeux de l’actualité algérienne et tentera de les expliquer de façon pédagogique. Notre ligne éditoriale est totalement indépendante par rapport aux autorités en place. Nous revendiquons entièrement notre engagement en faveur des valeurs citoyennes comme le développement, la transparence, l’équité, la justice sociale et le respect des droits de l’homme et de la défense des libertés publiques.

Tags populaires

To Top