Exclusif. Sonatrach veut "offrir" dans des conditions troublantes un...
Array

Exclusif. Sonatrach veut “offrir” dans des conditions troublantes un méga-marché de 3,8 milliards de dollars à Técnicas Reunidas et Samsung

-

Au moment où toute l’Algérie est paralysée par les incertitudes politiques liées à la feuille de route du régime algérien consistant à imposer une élection présidentielle le 12 décembre prochain sans satisfaire les revendications du mouvement populaire (Hirak) du 22 février dernier, la direction générale de Sonatrach s’apprête à conclure dans des conditions troublantes le marché de réalisation de la nouvelle raffinerie de Hassi Messaoud avec un groupement composé par l’espagnol Técnicas Reunidas et le sud-coréen Samsung. Il s’agit d’un marché de 3,8 milliards de dollars portant sur la réalisation d’une raffinerie d’une capacité de production de 5 millions de tonnes. Un projet qui avait été gelé depuis la chute du clan présidentiel d’Abdelaziz Bouteflika. 

Un projet troublant et controversé car la direction générale de Sonatrach est en train de le gérer dans une totale opacité. Et, en plus, elle veut confier ce méga-marché à deux sociétés internationales faisant l’objet d’une enquête de la justice américaine pour des faits de corruption, a-t-on appris au cours de nos investigations.  Nous avons effectivement confirmé que depuis le mois d’octobre dernier, des hauts responsables de l’actuelle direction générale de Sonatrach veulent accorder le marché de réalisation de la future raffinerie de Hassi Messaoud à Técnicas Reunidas et Samsung. Selon nos investigations, il s’avère que Sonatrach veut conclure ce marché de gré à gré avec les espagnols de Técnicas Reunidas et les sud-coréens Samsung alors qu’un appel d’offres public avait été lancé pour sélectionner la meilleure proposition afin de construire cette future raffinerie stratégique.

La Commission d’Ouverture des Plis SONATRACH s’était réunie le 31 mai 2018 pour l’ouverture des plis relative à l’Appel d’Offres National et International restreint publié sur le BAOSEM le 13 novembre 2017. Cet Appel d’Offre avait pour objet la réalisation d’une nouvelle Raffinerie de Pétrole Brut à conversion profonde d’une capacité de 5 millions de tonnes par an au niveau de Haoud El Hamra, Hassi Messaoud.

18 sociétés ont retiré le Dossier d’Appel d’Offres, dont 07 ont présenté des dossiers techniques . Il s’agit de :

1. Groupement : SINOPEC/CTI,
2. Groupement : PETROFAC/GS,
3. Groupement: TECNICAS REUNIDAS / SAMSUNG Engineering,
4. HQC (China Huanqui Contracting & Engineering),
5. HYUNDAI Engineering,
6. MAIRE TECNIMONT/PETROJET,
7. HUALU Ingineering.

Nous avons pu confirmer au cours de nos investigations que l’offre la moins-disante provenait des britanniques Petrofac en association avec l’entreprise sud-coréenne GS. Mais il s’avère que la nouvelle direction générale de Sonatrach conduite par Rachid Hachichi ne veut pas tenir compte des résultats probants de l’ouverture des plis en préférant entamer des négociations directes avec Técnicas Reunidas et Samsung. Un choix dangereux et incompréhensible qui pourrait alimenter un énorme de scandale de corruption dans les jours, voire semaines à venir. Et pour cause, nous avons obtenu un document exclusif qui démontre l’implication de Samsung et Técnicas Reunidas dans des opérations commerciales douteuses et illicites perpétrées sur le sol algérien. Ce document provient directement de l’United States District Court Southern District Of Texas Houston Division. Depuis le 4 mars 2019, enquête sur les agissements de plusieurs sociétés multinationales pétrolières dans le cadre du dispositif   du Foreign Corrupt Practices Act (FCPA). Il s’agit d’une loi fédérale américaine de 1977 pour lutter contre la corruption d’agents publics à l’étranger. Cette loi a un impact international. On parle d’extraterritorialité. Elle concerne l’ensemble des actes de corruption commis par des entreprises ou des personnes, américaines ou non, qui sont soit implantées aux États-Unis, soit simplement cotées en bourse sur le territoire américain ou qui participent d’une manière ou d’une autre à un marché financier régulé aux États-Unis. Elle est notamment mise en œuvre par l’Office of Foreign Assets Control. Par extension, le simple fait d’avoir établi une communication téléphonique ou envoyé un courriel transitant via le territoire américain permet l’application du FCPA.

Et dans c’est dans ce contexte-là que la justice américaine a découvert des opérations très louches accomplies par Tecnicas Reunidas au niveau de plusieurs marchés publics en Algérie. En clair, l’enquête de la justice américaine a conclu que les espagnols avaient combiné malhonnêtement avec les sud-coréens de Samsung et Hyundai pour prendre des commissions sur des marchés publics réalisés dans le secteur des hydrocarbures en Algérie. Le mode d’emploi est machiavélique : Tecnicas Reunidas se porte candidat et répond à plusieurs appels d’offres pour des marchés de réalisation de plateformes pétrolières ou gazières en Algérie. Mais, dans les coulisses, les espagnols concluent un deal secret avec les sud-coréens de Samsung et Hyundai et présentent volontairement une offre technique très chère et onéreuse pour obliger la Sonatrach à privilégier par la suite les offres de Samsung et Hyundai. C’est avec ce procédé que les sud-coréens ont pu obtenir de nombreux marchés stratégiques en Algérie comme ce fut le cas le 12 novembre 2008 lorsque Hyundai Engineering a remporté le contrat de la réhabilitation des installations de la raffinerie d’Arzew, l’augmentation de sa capacité de production de 50% et l’adaptation des installations pour la production de carburants aux normes européennes. Le montant du contrat s’élevait à 405 millions US$ équivalents soit 25,9 milliards de DA hors taxes et son délai d’exécution est de 34 mois.

Une année plus tard,  Sonatrach et la société sud coréenne Samsung Engineering & Construction avaient procédé le samedi 04 juillet 2009, à Alger à la signature du contrat EPC global portant sur la réhabilitation, l’adaptation et la modernisation de la raffinerie de Skikda. D’un délai de 36 mois, le projet a pour objet la réalisation complète de l’ouvrage par le constructeur et comprend, notamment la conception, la fourniture des équipements et du matériel banalisé (Bulk Material). Dans ces deux marchés, les espagnols de Tecnicas Reunidas étaient également en compétition.

Les enquêtes de l’Office of Foreign Assets Control ont démontré que les espagnols ont touché des commissions considérables en devises par le biais d’une société offshore basée à Monaco. La justice américaine enquête sur des transactions financières douteuses ayant été effectuées à partir de Monaco entre la société espagnole et les deux géants sud-coréens, Hyundai et Samsung. Beaucoup de ces transactions concernent des marchés publics obtenus  en Algérie.

En accordant la réalisation de la nouvelle raffinerie de Hassi Messaoud à Technicas Reunidas et Samsung Engineering & Construction, Sonatrach risque fortement de se retrouver au coeur d’un nouveau scandale international qui risque d’ébranler l’ensemble de l’Etat algérien fragilisé aujourd’hui par une crise politique sans précédent. Algérie Part poursuit ses investigations et reviendra prochainement sur ce dossier avec de nouvelles révélations.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Enquête – La Sonatrach Confie Ses Données à Une Société Suspectée d’Espionnage !

Pour nombre d’observateurs la rivalité géopolitique américano-chinoise a pris des proportions alarmantes depuis l’arrestation, en début du mois de...

Macron souhaite donner à la guerre d’Algérie ” le même statut que celui qu’avait la Shoah pour Chirac en 1995″

Emmanuel Macron estime qu'il y a aujourd'hui "un séparatisme" en France et que les sujets du communautarisme, de la...

Exclusif. L’âge de départ à la retraite et les baisses des budgets : vive opposition des anciens généraux à la stratégie de Chengriha

Un malaise a commencé à se faire sentir au plus haut somment de la hiérarchie militaire en Algérie. Les...

Exclusif. Formés au FBI et par le gendarmerie française, comment le général Belkecir a cassé la carrière d’une trentaine d’officiers hauts gradés de la...

C’est un véritable gâchis qui a duré plus de deux ans. Le général Ghali Belkecir, l’ancien commandant de la...

Exclusif. La commission mise en place par Chengriha a demandé officiellement à toutes les directeurs de l’armée des bilans financier

Les choses sérieuses commencent au sein de l’armée algérienne. La commission composée de 9 autres hauts gradés de l’ANP...

Analyse – Le Général-Major Omar Tlemsani, Otage De La Stratégie Des Militaires.

Le 23 décembre, suite au décès du Général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah, le Général-Major Said Chengriha a...

Les plus lus

Enquête – La Sonatrach Confie Ses Données à Une Société Suspectée d’Espionnage !

Pour nombre d’observateurs la rivalité géopolitique américano-chinoise a pris...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you