Société

Confidentiel. Traitement des demandes de visa Schengen fortement perturbé à cause du conflit SLC-Algérie Télécom

Le traitement des demandes de visa est fortement perturbé « en raison de problèmes techniques répétés sur le réseau Internet », a reconnu récemment le Consulat général de France dans un communiqué rendu public. Ces problèmes ont été provoqués par le conflit qui oppose en ce moment l’opérateur privé SLC, appartenant à la famille Nezzar, à Algérie Télécom et l’Etat algérien, a-t-on pu confirmer au cours de nos investigations. 

Les centres de traitement des dossiers du visa Schengen au profit de l’ambassade de France en Algérie sont des traditionnels clients de l’opérateur SLC qui leur fournit du haut débit pour qu’ils puissent accomplir jouir d’une connexion internet rapide, une connexion large bande sans fil, capable de leur permettre de répondre à leurs besoins. Mais depuis plusieurs jours, SLC ne peut plus fournir à ses clients la même qualité de service car Algérie Télécom, l’opérateur étatique, a été instruit de couper « le lien principal » qui permettait à SLC de se connecter au câble sous-marin reliant Alger à Palma jusqu’à Paris, communément appelé ALPAL. Il ne reste à SLC qu’un deuxième lien secondaire, à savoir le SEA-ME-WE4 un câble sous-marin qui relie Alger à Marseille, qui ne permet pas d’offrir du très haut débit aux 700 clients de l »entreprise dirigée par Lotfi Nezzar.

Les centres de traitement de visas TLS et VFS, principaux partenaires de l’ambassade de France en Algérie, sont clients de SLC et subissent ainsi « les désagréments occasionnés » par cette guerre ouverte entre la famille Nezzar et l’Etat algérien. Selon nos sources, pour l’heure, Algérie Télécom et sa filiale ATS essaie de remplacer SLC dans ce segment de marchés pour éviter le chaos ou la paralysie à 700 entreprises ou institutions étrangères. Mais cette tâche s’annonce ardue car il faudra plusieurs mois pour Algérie Télécom ou d’autres partenaires de récupérer définitivement les anciens clients de  SLC. Et rien ne garantit encore que l’opérateur étatique pourra offrir la même qualité de service à ces clients désorientés et bousculés par un conflit aux relents politiques.

Commentez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 22 =


Les plus populaires

AlgériepartPlus est un journal en ligne d’investigation et de décryptage. Il enquêtera sur les pouvoirs politiques, économiques, sociaux, culturels, sportifs de notre pays. Il fera de son mieux pour éclairer les enjeux de l’actualité algérienne et tentera de les expliquer de façon pédagogique. Notre ligne éditoriale est totalement indépendante par rapport aux autorités en place. Nous revendiquons entièrement notre engagement en faveur des valeurs citoyennes comme le développement, la transparence, l’équité, la justice sociale et le respect des droits de l’homme et de la défense des libertés publiques.

Tags populaires

To Top